LE DIRECT

La ville mondialisée

59 min
À retrouver dans l'émission

Du destin du monde à travers ses villes qui comptent plusieurs dizaines de millions d’habitants. Celles-ci se démultiplient en elles se jouent la mondialisation et tous les problèmes qu’elle engendre. Et les villes d’Islam participent à ce phénomène de diverses manières.

A l’instar de Singapour, Dubaï se situe à la hauteur des cités-monde qui actualisent au XXIe siècle les capitales-monde (Braudel) du XVIe siècle (Venise, Gênes). L’urbanisation se déclare audacieuse pour être le symbole d’une puissance financière non soutenue par un arrière-pays. Tandis que des villes ancestrales, millénaires, comme Istanbul ou Le Caire (et dans une moindre mesure Téhéran et Delhi), connaissent aussi les avatars des villes de fondation plus récente, telles Sao Paulo ou Mexico. L’informel cohabite avec ce qui se trame à l’horizon de Wall Street ce à quoi s’ajoutent les couches d’un patrimonial s’étendant de l’Antiquité à la modernisation du XIXe siècle sans oublier la strate médiévale et celle des Temps Modernes.

Et ne croyez pas que, dans ces métamorphoses de l’urbanité, les rapports Nord-Sud soient étanches l’informel n’est pas propre au sud, il commence à contaminer des villes historiquement structurées comme Paris, Londres ou Turin.

C’est le phénomène migratoire qui bouscule les normes de l’urbanité et de la civilité qui la sous-tend.

Intervenants
  • essayiste , directeur de la publication de la revue Esprit
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......