LE DIRECT

L’Algérie comme question

59 min
À retrouver dans l'émission

Comment se dénoue le nœud entre la France et l’Algérie ?

Ou s’agit-il d’un nœud gordien ? Si c’est le cas a-t-il été tranché et, sinon, comment le trancher ?

Il est sûr que ce nœud pose question de part et d’autre de la Méditerranée et cette question est loin d’avoir été épuisée par aucune des deux parties. Elle continue de travailler sourdement et de déterminer l’orientation de l’Inconscient. Le constat est simple : l’Algérie officielle se proclame arabe et musulmane. Elle l’est certes mais cette affirmation identitaire occulte l’amont berbère et l’aval français qui ne cessent de marquer le lit où coule le fleuve qui porte le peuple d’Algérie. Tandis que la France n’a jamais reçu en son sein autant de présence algérienne. Ainsi sont démentis le divorce et la séparation annoncés entre les deux entités entrées en conflit sanglant entre 1954 et 1962.

Notre invité, lui-même franco-algérien, est un témoin parfait pour rendre compte de l’entremêlement qui le constitue comme produit historique et qui demeure malgré tout sous-pensé. Et le point de départ de cette volonté de lever un refoulé réside en une série de photographies prises en Algérie par les appelés métropolitains qui ont participé à la guerre et qui, en venant de l’autre continent, eurent le choc de leur vie : croyant retrouver en Afrique un prolongement du tissu national, ils découvrent une réalité d’une toute autre nature particulièrement corrompue par une misère qu’ils n’étaient pas même en capacité d’imaginer.

Bibliographie :

Tramor Quemeneur & Slimane Zeghidour, L’Algérie en couleurs (1954-1962). Photographies d’appelés pendant la guerre, Les Arènes, Paris, 2011

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......