LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Lexicographie arabe

59 min
À retrouver dans l'émission

Alain Rey découvre l’existence d’une tradition de grammaires et de dictionnaires arabes qui fait le lien entre l’Antiquité, de l’Inde à la Grèce, et la « Renaissance » européenne. Aussi a-t-il décidé de consacrer plusieurs entrées à cette tradition lexicographique dans son Dictionnaire amoureux des dictionnaires.

L’objet « Dictionnaire » a en effet été pensé, voulu, réalisé dès le VIIIe siècle (de l’ère chrétienne) dans les sociétés récemment islamisées, alors qu’il n’y avait ailleurs, sauf en Chine, que de modestes glossaires ou des encyclopédies.

Et cette tradition lexicographique arabe a été sophistiquée dès le commencement. Elle a pensé, selon un principe combinatoire, la langue possible qui se concrétise dans la langue réelle.

Dans l’entreprise lexicographique ont été sollicitées et la phonologie et la syntaxe et la grammaire et la preuve par la citation comme autorité littéraire qui confirme l’usage. Nous suivons cette aventure à travers ses grands noms que sont Khalîl (VIIIes.), Ibn Durayd (IXe s.), Jawhari (XIe s.), Ibn Sîda (XIe s.), Zamakhshari (XIIe s.), Ibn Manzûr (XIIIe s.), Firûzabâdî (XVe s.), Zabîdî (XVIIIe s.).

Bibliographie

Alain Rey, Dictionnaire amoureux des dictionnaires, (voir notamment les entrées « Arabe, dictionnaire de la langue », « Fîruzâbâdî », « Ibn Duraïd », « Ibn Manzûr », « Ibn Sida », « Jauharî », « Khalîl »), Plon, 2011

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......