LE DIRECT

L’expulsion des Morisques

59 min
À retrouver dans l'émission

La conversion forcée des derniers musulmans d’Espagne a commencé avec les rescapés du Royaume de Grenade à partir de 1499 sous l’impulsion de Jimènes de Cisneros, en contradiction avec les capitulations signées entre Boabdil d’une part, Ferdinand et Isabelle de l’autre.

La violence et la terreur par la conversion ont aussi été exercées dans les années 1520 sur les musulmans par les insurgés du Royaume de Valence. Le statut de « nouveaux chrétiens » acquis par ces ex-musulmans ne les a éloignés ni de leurs pratiques cultuelles ni de leurs us et coutumes.

Cette résistance religieuse et culturelle a duré plus d’un siècle. L’âpre débat entre autorités religieuses, juridiques et royales est revenu aux théories médiévales : celle de Duns Scot défend la conversion sous contrainte celle de Thomas d’Aquin la réprouve.

La question de la conversion des musulmans a eu pour modèle d’abord la traditionnelle politique catholique à l’égard des juifs. Ensuite s’y sont agglomérés les deux problèmes quasi contemporains, celui de la Réforme et celui de la propagation de la foi catholique dans le Nouveau Monde.

Après une quarantaine d’années d’âpres débats est venu le décret royal de 1609 qui décida d’organiser à l’échelle de l’Etat l’expulsion de 300.000 musulmans, survenue après celle des juifs (1492) pour instaurer un Royaume fondé sur l’homogénéité de la foi.

Bibliographie :

Isabelle Poutrin, Convertir les musulmans, Espagne, 1491-1609 , PUF, 2012

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......