LE DIRECT

Ma'arri (XIe s.), poète du pari

49 min
À retrouver dans l'émission

Nos invités proposent une anthologie des Impératifs, un des recueils du poète de la Syrie du Nord, cet aveugle qui a décidé de se retirer à partir du début du Xe siècle pendant cinquante ans dans son bourg natal au sud d'Alep. Adepte du végétalisme, il passait son temps à jeûner, à méditer et à composer des vers en guise d'exercices spirituels appartenant à la discipline qu'il s'est fixée, en son ascèse. Selon Ma'ârri, vivre est difficile, la religion n'apporte aucune consolation, la certitude ne peut être de ce monde où Dieu reste inconnaissable, indéterminable, indécidable. Comment alors croire en cet ineffable auquel il est pourtant nécessaire de croire ? Dieu ne repose ni sur la raison, ni sur l'intuition. Son existence relève de la volonté de chacun. Aussi faut-il parier son existence. Et l'on n'aura rien à perdre et peut-être tout à gagner. Ce pari n'est pas non plus dissociable de la crainte. C'est ainsi que dans cette certitude incertaine, Ma'arrî annonce une étonnante résonance avec un Pascal se conjoignant à Kierkegaard par la médiation de la certitude pratique de Kant. Bibliographie : Ma'arrî, Les Impératifs, poèmes de l'ascèse , édition bilingue, traduits de l'arabe, présentés et commentés par Hoa Hoï Vuong et Patrick Mégarbané, Actes-Sud/Sindbad,, 2009

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......