LE DIRECT

Maroc, le mythe fondateur

59 min
À retrouver dans l'émission

Notre invité se résout à faire démarrer l’histoire du Maroc avec la venue de l’Arabe Idriss Ier en 789 au Maroc. Cet imam shiite épouse une Berbère. Par cette mixité arabo-berbère, une structure d’autorité se met en place. S’y ajoute la référence à la noblesse acquise par la descendance prophétique. Cette figure fondatrice acquiert en plus un statut de sainteté. Aussi cette figure du commencement porte-t-elle en elle toutes les puissances qui seront exploitées et mises en acte le long de l’histoire du pays jusqu’au vif du contemporain. C’est la légitimité royale qui demeure, fondée sur la descendance prophétique, soutenue par le réseau de la sainteté confrérique, dans l’équilibre tendu entre arabité et berbérité, sédentarité et nomadisme, urbanité et paysannerie toujours hantée par l’antériorité pastorale. La part de l’arabité a été octroyée au territoire par deux voies : celle de l’urbanité andalouse qui a traversé le Détroit pour échapper à la Reconquista, fuir les persécutions, obéir aux expulsions ; et celle de la migration des tribus arabiques au XIIe siècle qui ont investi les plaines atlantiques alors que d’autres se sont enfoncées dans les profondeurs du désert vers les pays du Soudan. L’histoire du pays nous est rapportée selon ses aspects multidimensionnels en s’appuyant sur la chronique tout en sollicitant le savoir anthropologique et parfois le corpus littéraire.

Bibliographie

Daniel Rivet, Histoire du Maroc, de Moulay Idrîs à Mohammed VI, Fayard, 2006

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......