LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Mutanabbi (Xe siècle) : l’errance et l’orgueil

59 min
À retrouver dans l'émission

Nous présentons Mutanabbî (915-965) considéré par les Arabes comme leur plus grand poète. Et pour Mutanabbi, il n’est de poète que lui-même. C’est cet orgueil qui n’est pas compris par les Orientalistes dans lequel ils repèrent une forme de jactance. Les mêmes orientalistes ne comprennent pas ce poète qui a passé sa vie à faire l’éloge des princes pour obtenir d’eux la récompense matérielle. Et si celle-ci manque, le panégyrique se transforme en satire. Or l’interprétation que donnent nos invités de cette poésie est tout autre. Selon eux, ce poète n’est ni vénal ni intéressé. Sa poésie n’engage pas un orgueil vain ou mal placé. S’appuyant sur Nietzsche, la démonstration prouve que Mutanabbi était mû par une volonté de puissance en quête du surhomme qui agit au-delà du bien et du mal. Le poète ne rencontrera qu’un seul prince digne de ce projet : il s’agit du prince hamdanide Sayf ad-Dawla qui régna à partir d’Alep sur le nord de la Syrie et qui mena avec constance une guerre contre les Byzantins en Asie Mineure. Les batailles auxquelles participa le poète sont admirablement décrites dans des poèmes aux accents épiques. En outre, le poète a été un pérégrinant qui a circulé de l’Irak du sud où il est né jusqu’aux rives du Nil en ouest, jusqu’à Chiraz en est : en somme son domaine d’errance s’étend de l’Iran à l’Egypte. Et cette part de l’errance loge superbement dans le nesib, cette première séquence élégiaque qui ouvre la qaçida, l’ode arabe classique. Nos invités y reconnaissent l’annonce du néo-nomadisme proposé par Gilles Deleuze dans Mille plateaux. Eclairé à bon escient par ces deux références occidentales modernes, le poète arabe du Xe siècle apparaît d’une densité digne d’être reconnue comme un sommet poétique qui témoigne des plus hautes aspirations de l’Etre.

Bibliographie

Mutanabbi, Le Livre des Sabres, choix de poèmes, édition bilingue, traduit de l’arabe, présenté et annoté par Patrick Mégarbané et Hoa Hoî Vuong, Sindbad/Actes Sud, 2012

Patrick Mugarbané, Mutanabbî, le Prophète armé, Sindbad/Actes Sud, 2013

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......