LE DIRECT
The hands that holds the world - Photos
Épisode 1 :

Fin du Franc CFA : dépasser l’héritage colonial

58 min
À retrouver dans l'émission

Le 21 décembre dernier, Emmanuel Macron annonçait avec le président de la Côte d’Ivoire Alassanne Ouattarra la fin du Franc CFA pour 8 des 14 pays de la zone franc. Cette annonce est-elle une vraie rupture ? Quelles sont les traces du passé colonisateur de la France en Afrique ?

CFA francs (West African currency), Senegal
CFA francs (West African currency), Senegal Crédits : Godong /

Le 21 décembre dernier, en visite à Abidjan, Emmanuel Macron annonçait avec le président ivoirien Alassane Ouattara la fin du Franc CFA pour 8 des 14 pays de la zone franc (à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo).

La disparition de cette monnaie apparait comme le symbole d’une rupture des liens qui unissaient la France avec ses anciennes colonies (rappelons que CFA signifiait, à sa création en 1945 « Colonies françaises d’Afrique », avant de devenir, en 1958, la « Communauté française d’Afrique »).

Mais cette annonce augure-t-elle d’une vraie rupture ? S’inscrit-elle dans un réel désir d’en finir avec des pratiques d’ingérence justifiées au nom de l’histoire ? 

En théorie, elle est dans la droite ligne du discours d’Emmanuel Macron qui, en 2017 à Ouagadougou, affirmait vouloir se défaire des héritages coloniaux et ambitionnait de construire une relation nouvelle avec le continent.

Mais dans les faits, ce renouveau n’est peut-être pas aussi flagrant,  comme on le voit notamment dans le domaine sécuritaire où Paris continue de revendiquer un rôle spécial auprès des états du G5 Sahel dans leur lutte contre les groupes armés, malgré la défiance croissante des populations locales vis-à-vis de l’interventionnisme armé français.

Alors que l’on s’apprête à commémorer les 60 ans des indépendances des pays de la zone subsaharienne, la disparition du franc CFA ne serait-elle qu’un paravent pour masquer une certaine permanence des liens entre la France et ses anciennes colonies ? 

« Si on veut changer notre manière d’être français à l’égard des pays africains, il faut faire confiance. »· Caroline Roussy

« Le ressentiment africains anti-français qui s’est greffé d’abord sur le franc CFA , et qui se greffe actuellement sur l’opération Barkhane est en train d’augmenter. » Caroline Roussy

« La France paie son passé colonial, ce qui fait qu’aujourd’hui quand ca ne va pas dans ces pays-là, la France reste le bouc émissaire »Christophe Boisbouvier

Extraits sonores : 

-          On entend Alassane Ouattara puis Emmanuel Macron. Ils annoncent la fin prochaine du franc CFA (France 24, le 22 décembre 2019) 

-          Hollande confirme l’engagement des forces françaises au Mali (AFP, le 11 janvier 2013)  

-           « Tout ce qui arrive au Mali c’est les Français ! »  / Salif Keita (Video Youtube SeneWeb, le 24 novembre 2019) 

-           Discours de M. Emmanuel Macron à l’université de Ouagadougou, le 28 novembre 2017 (France 24) 

Extraits musicaux : 

-«7 Minutes Contre le CFA » de Dix artistes venant de sept pays réunis autour d’un même combat panafricain.-

- Musique en Tapis : « Simulrec » de DANIEL AVERY 

Retrouvez les musiques diffusées dans l'émission sur notre playlist Soundsgood à télécharger sur  Spotify, Deezer, Youtube, Napster :

Une émission préparée par Bertille Bourdon. 

Chroniques

11H53
5 min

Le Tour du monde des idées

Que cherche Trump au Moyen-Orient ?
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......