LE DIRECT
Vue arrière de l'Homme politique - Photos
Épisode 4 :

Kim Jong-un : l'autocrate capricieux

57 min
À retrouver dans l'émission

Tout en travaillant à faire entrer la Corée du Nord dans le XXIe siècle, Kim Jong-un ne cesse, depuis qu’il a succédé à son père Kim Jong-il en 2011, de resserrer le pouvoir entre ses mains. Comment Kim Jong-un combine-t-il modernisation et renforcement du pouvoir ?

Photo non datée diffusée le 16 octobre 2019 par l'agence KCNA montrant le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un (C) inspectant un chantier de construction dans le district de Samjiyon près du Mont Paek
Photo non datée diffusée le 16 octobre 2019 par l'agence KCNA montrant le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un (C) inspectant un chantier de construction dans le district de Samjiyon près du Mont Paek Crédits : Reuters

Kim Jong-un, fils de Kim Jong-Il, petit-fils de Kim Il Song est le 3ème représentant de la lignée des Kim officiellement « lignée du Mont Paektu »

Appelé à remplacer son défunt père, il a fait son arrivée au pouvoir en décembre 2011 alors qu’il n’avait que 27 ans. Pourtant, en moins de 8 ans, il a déjà marqué l’histoire de son pays, éliminant les rivaux potentiels, relançant avec vigueur le programme nucléaire national, et rencontrant ses homologues les plus prestigieux : Xi Jinping, Vladimir Poutine et même Donald Trump avec qui, désormais, il a un dialogue direct.

En effet, début 2018, après des mois de déclarations belliqueuses et plusieurs essais nucléaires et balistiques,  il avait amorcé une détente spectaculaire avec ses ennemis historiques, rencontrant le président sud-coréen Moon Jae-in à Seoul, puis, quelques semaines plus tard, le président américain lors d’un sommet à Singapour. 

Élevé une partie de son enfance à l’étranger (en Suisse), il est conscient des réalités du monde extérieur, et affiche une volonté de moderniser son pays, encourageant notamment l’essor des nouvelles technologies. 

Mais tout en travaillant à faire entrer la Corée du Nord dans le XXIe siècle, Kim Jong-un ne cesse, depuis qu’il a succédé à son père, de resserrer le pouvoir entre ses mains.

A la fois président du Parti du travail, commandant suprême de l’Armée populaire, président de la Commission des affaires de l’Etat et tout récent chef de l’Etat à la faveur d’une réforme constitutionnelle entérinée en juillet dernier ; Kim Jong-un semble seul maître à bord. 

Mais l’est-il réellement ? Qui sont ses conseillers ? Quelle influence son entourage exerce-t-il ?

Comment Kim Jong-un combine-t-il modernisation et renforcement du pouvoir ? En quoi se distingue-t-il de son père et de son grand-père ? Quels objectifs poursuit-il à travers ses pérégrinations diplomatiques ? 

Il faut garder en tête l’importance des femmes et des clans en Corée du Nord.  Juliette Morillot

Ce qui représente une menace pour la Corée du Nord c’est l’ouverture sur le monde extérieur.  Juliette Morillot

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Il y a un désir de rapprochement entre les deux Corées car il y quand même une âme commune. Pascal Dayez-Burgeon

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Il y a eu des coopérations historiques très étroites entre la Chine et la Corée du Nord notamment pendant la Guerre froide. Théo Clément 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores :

- Extrait de l’allocution télévisée lors de la cérémonie des vœux de Kim Jong Un en janvier 2019 (The Guardian, 31 décembre 2018)

- La Corée du Nord a terminé la procession des obsèques de son dirigeant Kim Jong-Il à l'issue d'une cérémonie de trois heures retransmise à la télévision le 28 décembre 2011. Au départ comme à l'arrivée du cortège, le véhicule funéraire a été escorté par Kim Jong-Un (AFP, 28 décembre 2011)

- Cérémonie dans le stade de Pyongyang en l’honneur de Xi Jinping en juin dernier retransmis par la chaîne officielle nord-coréenne (Yonhapnews, 21 juin 2019)

Extraits musicaux : 

- Musique de fin : « Du même pas » de  Ri Jong-o interprété ici par le Merited State Chorus lors du concert de décembre en 2010 

-Musique en tapis : « Es schneit » de Pantha du prince (label : Rough Trade)

Une émission préparée par Margaux Leridon. 

Chroniques

11H53
5 min

Le Tour du monde des idées

La notion d'empreinte écologique contestée
Intervenants
  • Journaliste, spécialiste de la péninsule coréenne.
  • Ancien diplomate en poste à Séoul, directeur de la Direction de l'Europe de la recherche et de la Coopération internationale du CNRS
  • Chercheur en post-doctorat à l'équipe Chine Corée Japon - EHESS-CNRS
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......