LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un avion stationné à proximité d'un terminal aéroportuaire.
Épisode 4 :

Aéroports : le grand marché

58 min
À retrouver dans l'émission

Depuis le 13 juin, il est possible d’apporter son soutien à la demande de référendum sur l’avenir d’ADP. À l’origine de cette initiative, des parlementaires de tous bords qui estiment que sa privatisation serait une erreur stratégique et financière. Que vaut réellement un aéroport ?

Un avion stationné à proximité d'un terminal aéroportuaire.
Un avion stationné à proximité d'un terminal aéroportuaire. Crédits : Mongkol Chuewong - Getty

Le 14 mars dernier, les députés votaient l’article 44 de la loi Pacte permettant d’engager la privatisation d’ADP (Aéroports de Paris), actuellement détenu à 50.6% par l’État. Ardemment défendu par le ministre de l’économie Bruno le Maire, l’article a provoqué l’ire de l’opposition qui reproche à l’exécutif de vouloir vendre un actif rentable et stratégique pour l’Etat, des « bijoux de famille » en somme. 

Portée par une insolite coalition qui va du Rassemblement national aux communistes en passant par les socialistes, La France insoumise et même Les Républicains, une demande de référendum d’initiative partagée a été validée par le Conseil constitutionnel. 4,7 millions d’électeurs doivent désormais la signer d’ici le 12 mars 2020 pour convoquer un référendum sur l’avenir d’ADP.

Un marché international 

Dans l’ombre, plusieurs acteurs s’affairent pour récupérer la poule aux œufs d’or. Parmi eux se trouve le groupe Vinci qui voit dans cette acquisition l’occasion de passer premier opérateur aéroportuaire mondial, lui qui dispose déjà de concessions aéroportuaires dans douze pays.

L’un des enjeux du côté de la Commission européenne n’est pas la question du public/privé mais plutôt celle de la montée au capital de fonds d’investissements étrangers, notamment chinois ou des pays du Golfe. Charlotte Halpern

Alors, combien vaut un aéroport et est-ce un actif rentable pour l’Etat ? Quelles politiques publiques sert-il ? La tendance mondiale à la privatisation des aéroports augure-t-elle d’une meilleure gestion ?

Une émission préparée par Corentin Mançois et Marguerite Catton.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores :

- Invité du Grand Rendez-vous sur Europe 1, Bruno Le Maire a assuré que l'Etat garderait le dernier mot lors de la privatisation d'Aéroports de Paris (Europe 1, 7 octobre 2018)

- Concernant la privatisation d’ADP (Aéroports de Paris), le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, estime que _« depuis 30 ans, on peut considérer que le rôle d'actionnaire de l'État n'a pas été très performant ». (France Info, 17 juin 2019)_

- Mardi 18 juin, plusieurs personnalités et élus de gauche ont lancé à Paris la campagne pour un référendum concernant la controversée privatisation des Aéroports de Paris (ADP). Une pétition qui n'aurait pu être déclenchée sans une union improbable entre la gauche et une partie de la droite parlementaire (HuffPost, 18 juin 2019)

- En janvier 2013, Rahm Emanuel le maire de Chicago, expliquait pourquoi l’aéroport de Midway avait été privatisé (Chicago Tonight, 17 janvier 2013) 

Extraits musicaux :

- Flying Machines de Jeff Mills (label : Axis)

- Fear Of Flying de The Auteurs (label : Hut records)

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
Abattoir 5 de Kurt Vonnegut, cinquantième anniversaire
Intervenants
  • chercheure au Centre d’études européennes et de politique comparée de Sciences Po.
  • économiste, chargé de recherche au CNRS au Groupe de Recherche en Droit Économie et Gestion (GREDEG) à l’Université Côte d’Azur.
  • historien, maître de conférences à l’Université Paris-Diderot.
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......