LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vue du "Plano Inclinado" dans la favela Santa Marta favela au Brésil.
Épisode 3 :

Société : la grande fracture

58 min
À retrouver dans l'émission

Le Brésil offre l'image, souvent trompeuse, d'une société métissée harmonieuse. Mais le passé esclavagiste et le corporatisme ont eu un impact considérable sur les inégalités raciales et les rapports sociaux. Quel rôle joue l’Etat, dans la construction - ou la déconstruction - de ces inégalités ?

Vue du "Plano Inclinado" dans la favela Santa Marta favela au Brésil.
Vue du "Plano Inclinado" dans la favela Santa Marta favela au Brésil. Crédits : APU GOMES / AFP - AFP

Le Brésil, un des pays les plus inégalitaires au monde.

En 2017, le coefficient de Gini – qui mesure le niveau d’inégalité – était de 0,47, faisant du Brésil le neuvième pays le plus inégalitaire au monde. 

Un pays où 10% des plus riches possède la moitié des richesses et où presque 40% des gens ont un revenu mensuel inférieur au salaire minimum. Et alors qu’on notait un recul des inégalités, les indicateurs montrent qu’elles s’aggravent à nouveau. Comment comprendre cet accroissement des inégalités sociales ?

Fractures sociales, fractures raciales : bienvenue au pays du racisme "cordial"

Par ailleurs, le Brésil souffre d’un racisme qui ne dit pas toujours son nom pour cette nation qui a fait de son métissage un véritable emblème. Ainsi, aux fractures entre classes sociales s’ajoute le problème des discriminations en fonction de la couleur de peau. En effet, parmi les 10% les plus riches, 70% sont des blancs et parmi les 10% les plus pauvres, 74% sont des noirs – selon les chiffres de l’institut brésilien de Géographie et Statistiques –.

La "démocratie raciale" - exaltée par le sociologue Gilberto Freyre (1900-1987), auteur d’un ouvrage célèbre « Maitre et esclaves » (1933) – où Blancs, Noirs et Indiens vivraient en harmonie ne serait-elle qu’un mythe ? 

La société brésilienne est-elle prête à remettre en cause sa structure hiérarchique?

Mais au fond qui veut vraiment lutter contre les discriminations au Brésil ? Quel bilan peut-on dresser de l’action du Parti des travailleurs dans la lutte contre les discriminations sociales et raciales ? Les classes blanches et bourgeoises sont-elles prêtes remettre en cause leur privilèges ?

En tout cas elles sont bien déterminées à les défendre – comme on l’a vu lors des nombreuses manifestations qui ont éclatées dans le pays en 2013/2014. Après les années Lula et de nombreuses politiques en faveur des plus pauvres et des plus discriminés, assiste-t-on à une sorte de revanche des classes supérieures ? Et comment ces thèmes sont-ils relayés aujourd’hui dans la campagne ? 

Une émission préparée pas Mélanie Chalandon et Maïlys André.

Extraits sonores : 

- Gilberto Da Silva, habitant d’une favela de Sao Paulo, tient un petit débit de boisson

- Plusieurs centaines de milliers de Brésiliens ont manifesté dimanche 16 août pour réclamer le départ de la présidente Dilma Rousseff (France 2, 17 août 2015)

- Antonio, habitant de Rio considère que c’est un manque de l’Etat qui est la première source d’inégalités au Brésil (France 24, 23 octobre 2015)

- Marielle Franco habitait dans une favela et voulait promouvoir ses habitants contre les violences policières (France Info, 16 mars 2018)

- A Sao Paulo, tandis que certains ont troqué leur voiture pour un hélicoptère comme Fabio, l'immense majorité de la population gagne juste de quoi se nourrir, ou juste pas (RTS, 05 mai 2014)

Extraits musicaux : 

- « Meu Amor Chorou » de Telefunksoul & Felipe Pomar (label : Kafundó Records)

-  Musique de fin : « Folha de Jurema » de Nicola Cruz avec Artéria FM (label : The Magic Movement)

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
"L'endoctrinement" sur les campus anglo-saxons
Intervenants
  • Professeur de sociologie à l'université Paris-Diderot et chercheur à l'URMIS (Unité de Recherche "Migrations et Société")
  • Docteure en science de l’information et de la communication, enseignante à l’Université Paris 8
  • professeur d’urbanisme à l’Université de Sao Paulo, ancien secrétaire municipal au logement de Sao Paulo, membre du Parti des travailleurs
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......