LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Hommes de la garde nationale russe pendant la pandémie de Covid-19 à Moscou le 22 juillet 2021.
Épisode 2 :

Corée du Nord : provoquer pour exister

58 min
À retrouver dans l'émission

La Corée du Nord a enchaîné huit tests balistiques en moins de deux mois, une course à l'armement qui inquiète malgré les déclarations apaisantes de Kim Jong-un.

Un programme diffusant une parade à l’occasion du 73ème anniversaire de la Corée du Nord à Pyongyang, dans une station ferroviaire à Séoul le 9 septembre 2021.
Un programme diffusant une parade à l’occasion du 73ème anniversaire de la Corée du Nord à Pyongyang, dans une station ferroviaire à Séoul le 9 septembre 2021. Crédits : Jung Yeon-je - AFP

En moins de deux mois, Pyongyang a enchaîné huit tests balistiques. Un nombre suffisant pour susciter l’inquiétude autour de l’équilibre régional, puisque le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni mi-octobre pour condamner les essais nord-coréens alors que de l’autre côté de la zone démilitarisée, Séoul réalise aussi des essais militaires et investit massivement dans l’armée. 

En parallèle de cette surenchère technologique et militaire, le régime de Kim Jong-un multiplie néanmoins les déclarations apaisantes : réouverture d’un canal diplomatique avec la Corée du Sud, projet de déclaration de fin de guerre commune, le dialogue n’est pas rompu. Il est en revanche peu encouragé par les Etats-Unis, où Joe Biden semble prêter une oreille moins attentive à la situation de la péninsule coréenne que ne le faisait Donald Trump par le passé. 

Soumise à une batterie de sanctions internationales très pénalisantes pour sa population, confrontée à la course aux armements engagée par son voisin sud-coréen, comment Kim Jong-un louvoie-t-il entre quête de puissance militaire et amélioration d’une situation économique et alimentaire alarmante ? Entre respectabilité diplomatique par la dissuasion nucléaire et développement grâce à une potentielle levée des sanctions ? 

Je pense que l’opinion sud-coréenne regarde avec beaucoup de distance les efforts du Président sud-coréen et qu’il n’y a pas cette empathie que l’on pourrait supposer vis-à-vis du pays frère, car la Corée du Nord a fini par lasser. Marianne Péron-Doise

Pékin et Pyongyang sont dans une relation d’otage mutuel : Pyongyang a besoin de Pékin pour ne pas s’effondrer, et Pékin a besoin que Pyongyang ne s’effondre pas. Les relations sont donc parfois conflictuelles, mais gardent dans le fond un certain niveau de coopération. Antoine Bondaz

Florian Delorme reçoit Marianne Péron-Doise, chercheuse à l’IRSEM sur les questions stratégiques en Asie et spécialiste de la Corée du Nord et Antoine Bondaz, chargé de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique et directeur du programme Corée. 

Seconde partie : le focus du jour

Risque de famine en Corée du Nord : la conséquence de l’isolement diplomatique du régime ?

Des employées garnissent des galettes de viande à la Kumsong Foodstuff Factory à Pyongyang le 24 septembre 2021.
Des employées garnissent des galettes de viande à la Kumsong Foodstuff Factory à Pyongyang le 24 septembre 2021. Crédits : KIM Won Jin - AFP

En 1997, une famine sévissait en Corée du Nord, démontrant que la question de l’insécurité alimentaire est antérieure aux sanctions internationales imposées 2006. D’autres facteurs propres à l’histoire mouvementée de la Corée du Nord ainsi qu’à la réalité climatique et topographique de son territoire peuvent expliquer cette précarité persistante. 

Dans les années 1990, la Corée du Nord avait fait plusieurs fois appel à l’aide internationale. (…) La Corée du Nord accepterait l’aide, et pourrait même la demander si elle est nécessaire, mais toujours sous certaines conditions. Valérie Gelézeau

Avec Valérie Gelézeau, géographe, directrice d’études au laboratoire Chine-Japon-Corée de l’EHESS.

Références sonores

  • En octobre 2020, à l’occasion du 75e anniversaire du Parti du travail et de la présentation d’un nouveau missile balistique intercontinental (ICBM), Kim Jong-un évoquait la défense de son pays (CNews, 10 octobre 2020)
  • Ambiance d’un défilé militaire nord-coréen à l’occasion de l’opération « Self-defense-2021 » auquel a participé Kim Jong-un
  • Linda-Thomas-Greenfield, ambassadrice américaine auprès des Nations-Unies s’alarmait de ce nouveau tir de missile balistique en octobre dernier (Arte, 21 octobre 2021) 
  • Extrait de l’annonce par la speakerine de la télévision nord-coréenne du lancement du nouveau missile balistique lancé par sous-marin (Arte, 21 octobre 2021)
  • Lors de la dernière assemblée des Nations Unies en septembre dernier, le président sud-coréen Moon Jae-in proposait une déclaration commune entre les deux Corée mettant fin à la guerre  (Reuters, 21 septembre 2021)
  • Extrait de la conférence de presse de Jen Psaki, porte-parole de la Maison Blanche à propos du tir de missile balistique nord-coréen en octobre dernier (White House, 21 octobre 2021)
  • Extrait de la conférence de Tomas Ojea Quintana, rapporteur spécial de l’ONU à propos de la situation humanitaire en Corée du Nord (Nations Unies, 22 octobre 2021)

Références musicales

  • « Dream Yourself Awake » de Pantha du Prince (Label : Rough Trade)
  • Mélange d’une annonce de la radio nord-coréenne en français « Voix de la Corée » et de la chanson « 수호자” (« Protector ») du groupe sud-coréen 공중도둑 (Mid-Air Thief) 
Chroniques
11H53
4 min
La Revue de presse internationale
Rediffusion
États-Unis : l'école au cœur de la bataille pour le poste de gouverneur de Virginie
Intervenants
  • chercheur à la Fondation pour la Recherche Stratégique, enseignant à Sciences-Po
  • chercheure à l'IRSEM (Institut de recherche stratégique de l'Ecole militaire) et au CERI (Centre de recherches internationales) Sciences po
  • Géographe, directrice d'études à l'EHESS dans le laboratoire Chine, Corée, Japon
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......