LE DIRECT
Le 17 octobre 2017. Les forces irakiennes ont repris le contrôle de la ville de Kirkouk, dans le Nord-est de l'Irak.
Épisode 3 :

Du Biafra au Kurdistan irakien : sécessionnisme et guerre civile

50 min
À retrouver dans l'émission

Avec la reprise de Kirkouk, ville du Nord-Est de l'Irak, par l'armée irakienne, la réponse de Bagdad au référendum kurde et ses 93% de "oui" ne s'est pas faite attendre. Le Kurdistan irakien va-t-il basculer dans la guerre civile ? Du coté du Nigéria, qu'en est-il des sécessionnistes biafrais ?

Le 17 octobre 2017. Les forces irakiennes ont repris le contrôle de la ville de Kirkouk, dans le Nord-est de l'Irak.
Le 17 octobre 2017. Les forces irakiennes ont repris le contrôle de la ville de Kirkouk, dans le Nord-est de l'Irak. Crédits : HAMIT ARSLAN / ANADOLU AGENCY - AFP

L’affrontement redouté a finalement eu lieu, même si son ampleur est encore limitée. Les autorités de Bagdad ont repris lundi le contrôle de la ville de Kirkouk, au nord-est de l’Irak, remplaçant le drapeau kurde par le drapeau irakien. Dix peshmergas ont été tués et des milliers d’habitants ont fui par crainte des violences.

La ville était passée sous l’autorité des kurdes il y a trois ans lors des conquêtes militaires éclair de Daech. Et elle était, depuis, au cœur des désaccords entre le Gouvernement régional du Kurdistan et le pouvoir central.

L’opération surprise de ces derniers jours apparaît comme une réponse au référendum d’indépendance organisé par le président du Kurdistan irakien, Massoud Barzani. Un référendum jugé illégal par Bagdad et qui a recueilli près de 93% de « oui ».

Alors, le Kurdistan irakien est-il sur le point de basculer dans la guerre civile ? Quel rôle les puissances étrangères jouent-elles dans cet affrontement entre Erbil et Bagdad ? Quelles conséquences les divisions entre les Kurdes pourraient-elles avoir sur la cause indépendantiste ?

Nous nous intéresserons à un autre indépendantisme, qui lui aussi reprend de la vigueur, présentant là aussi une menace inquiétante.

En effet, au Nigeria les velléités sécessionnistes du Biafra, dans le sud-est du pays, semble resurgir, 50 ans après la proclamation d’indépendance qui avait mené à l’effroyable guerre du Biafra.

Comment comprendre ce retour de l’indépendantisme biafrais ? Que révèle-t-il ? Et quels sont les risques d’éclatement d’un nouveau conflit ?

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny.

Chroniques

11H53
6 min

Le Tour du monde des idées

Autriche : la victoire d'un populisme à visage humain
Intervenants
  • directeur du département recherche de l'Institut de Recherche et d'Études Méditerranée Moyen-Orient (iReMMO), directeur du Centre de Sociologie de l'Irak (CSI/ Université de Soran)
  • docteur du Centre d’études africaines de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), spécialiste du panafricanisme
  • rédacteur en chef et fondateur du journal indépendant Awene
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......