LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le 30 octobre 2017, les étudiants de l'Université de Salahaddin, en soutien au leader kurde Massoud Barzani, manifestent à Erbil, capitale du Kurdistan irakien autonome.

Kurdes : l’heure des comptes ?

58 min
À retrouver dans l'émission

En première partie d'émission, nous recevons Marine Pradel de retour de Raqqa. Puis dans un second temps, nous reviendrons sur la question kurde, après la démission de Massoud Barzani, leader kurde irakien, et l'autonomisation croissante du Kurdistan syrien. Quel avenir pour les Kurdes ?

Le 30 octobre 2017, les étudiants de l'Université de Salahaddin, en soutien au leader kurde Massoud Barzani, manifestent à Erbil, capitale du Kurdistan irakien autonome.
Le 30 octobre 2017, les étudiants de l'Université de Salahaddin, en soutien au leader kurde Massoud Barzani, manifestent à Erbil, capitale du Kurdistan irakien autonome. Crédits : SAFIN HAMED - AFP

Et c’est au Kurdistan qu’on va s’intéresser aujourd’hui. Le Kurdistan irakien d’abord qui a vu ses rêves d’indépendance se briser ces derniers jours. Le référendum organisé contre l’avis de Bagdad et des Etats-Unis semble avoir mis fin à un espoir vieux de cent ans.

La réponse de l'autorité centrale aux velléités d'indépendance de sa province du Nord a été fulgurante : en quelques jours la quasi totalité des territoires grignotées à Daech par les forces Kurdes a été reprise par l'armée irakienne. Une fois de plus, et malgré leur engagement déterminant dans la bataille contre l'organisation de l'état islamique, les kurdes semblent avoir été les grands perdants de l'histoire.

Mais si c'est le cas en Irak, on ne peut pas en dire autant de la Syrie ou les Kurdes s'acheminent au contraire vers une autonomie inédite.

Le Rojava, qui regroupe les trois provinces kurdes du nord, pourrait, contre toute attente, être le grand vainqueur de ces six années de guerre civile. Ce sera en tout cas l'objet de négociations avec Damas au cours du « congrès syrien pour le dialogue national » organisée par la Russie à Sotchi.

Alors les kurdes syriens longtemps réprimés par le régime pourraient-ils enfin obtenir l'autonomie nécessaire à la mise en place de leur projet politique? La Turquie voisine laissera-t-elle émerger une province kurde à sa frontière, elle qui se bat depuis plus de trente ans contre les rebelles kurdes du PKK? Et que va-t-il advenir du Kurdistan syrien après la démission de son président Massoud Barzani, qui a quitté le pouvoir cette semaine?

Pour en savoir plus:

Le reportage sur Raqqa de Marine Pradel, intervenue en première partie d'émission (L'Effet Papillon du 22/10 - Syrie : Les Amazones de Raqqa):

Une émission présentée par Tiphaine de Rocquigny et préparée par Samuel Bernard.

Chroniques
11H53
6 min
Le Tour du monde des idées
Les dirigeantes, moins agressives que les dirigeants ?
Intervenants
  • journaliste et réalisatrice indépendante basée à Beyrouth depuis 2013
  • Docteur en histoire et en sciences politiques, directeur d’études à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)
  • chercheur au CNRS, anthropologue et spécialiste de l’Irak
  • correspondant diplomatique du Monde
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......