LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Republic Day le 2 juin 2018 sur la Place Venezia à Rome.
Épisode 4 :

Démocratie italienne : Attention fragile !

58 min
À retrouver dans l'émission

La machine démocratique semble grippée, le peuple souverain a sombré sous les coups du marché, des mafias, des démagogues ou des impuissants - et le nouveau gouvernement formé par la Ligue et le Mouvement 5 étoiles ne semble pas déroger à la règle. La démocratie italienne est-elle en danger?

Republic Day le 2 juin 2018 sur la Place Venezia à Rome.
Republic Day le 2 juin 2018 sur la Place Venezia à Rome. Crédits : Vincenzo PINTO / AFP - AFP

Depuis lundi, nous observons le pays sous toutes ses coutures, géographiques, politiques, économiques et sociales. Lundi c’est le bras de fer entre Rome et Bruxelles qui nous occupait ; mardi l’inégal développement économique des territoires ; hier, les difficultés de la jeunesse italienne.

Aujourd’hui, nous plongeons au  cœur du système politique: « Démocratie italienne : Attention fragile ! »

« Blocage institutionnel », « impossible coalition », « élections anticipées »

« Blocage institutionnel », « impossible coalition », « élections anticipées » ou « gouvernements de techniciens ». Ces expressions qui ont ressurgi peu avant l’été, à l’occasion des dernières élections législatives, hantent de longue date la vie politique italienne.

Au-delà des aspects légaux, elles pointent les difficultés ou même l’incapacité de la République italienne à transformer le vote, le choix du peuple, en un gouvernement légitime, efficient et durable.

La machine démocratique grippée

Depuis des années, la machine démocratique semble grippée, le peuple souverain a sombré sous les coups du marché, des mafias, des démagogues ou des impuissants - et le nouveau gouvernement formé par la Ligue et le Mouvement 5 étoiles ne semble pas déroger à la règle.

Alors comment comprendre ce déficit démocratique italien ? Quelles en sont les raisons politiques et historiques ? Peut-on imaginer des institutions mieux à même d’assurer la légitimité de l’action publique ? Et quels sont les mécanismes protégeant le pays d’un retour aux années sombres ?

Une émission préparée par Marguerite Catton.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores : 

- Sergio Mattarella dit “non” aux populistes en refusant la nomination d’un ministre de l’économie europhobe (France 24, 28 mai 2018)

- Matteo Salvini critiquant le président de la République italienne (France 24, 28 mai 2018)

- Cérémonie de prestation de serment du nouveau Premier ministre Guiseppe Conte devant le président de la République (France 2, 02 juin 2018)

- Les élections générales italiennes de 1948 (Les Actualités Françaises, 22 avril 1948)

- Sivlio Berlusconi qui se présente aux élections pour la première fois (archive extrait clip officiel, janvier 1994)

- Interview de Giovanni Orsina par Florian Delorme

Extraits musicaux :

- « Bach off » de Nicolas Godin (label : Because)

- « Il muro del Suono » du groupe Ligabue (label : Warner)

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
Si même en Suède...
Intervenants
  • professeur de science politique à Sciences Po Grenoble, spécialiste de l'Italie et des questions européennes
  • professeur de sciences politiques à l'Université LUISS de Rome
  • professeure d’histoire contemporaine à l’université Paris 8
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......