LE DIRECT
Des soldats de l'armée mauritanienne attendent dans un véhicule armé dans un avant-poste de la force opérationnelle du G5 pour le Sahel, dans le sud-est de la Mauritanie,  le 22 novembre 2018.
Épisode 3 :

Le Sahel pris en otage

58 min
À retrouver dans l'émission

Depuis plusieurs mois, les actes terroristes se multiplient dans la région du Sahel. Attentats, enlèvements et assassinats font partie du quotidien des forces de sécurité et des populations civiles. Alors, le Sahel serait-il pris en otage par la lutte contre le djihadisme ?

Des soldats de l'armée mauritanienne attendent dans un véhicule armé dans un avant-poste de la force opérationnelle du G5 pour le Sahel, dans le sud-est de la Mauritanie,  le 22 novembre 2018.
Des soldats de l'armée mauritanienne attendent dans un véhicule armé dans un avant-poste de la force opérationnelle du G5 pour le Sahel, dans le sud-est de la Mauritanie, le 22 novembre 2018. Crédits : Thomas SAMSON - AFP

Le 27 décembre dernier, dans le Nord-Est du Nigéria, la petite ville de Baga se retrouve temporairement sous le joug d’une faction de Boko Haram. Le même jour, à plus de deux mille kilomètres à l’ouest, une embuscade tendue par des forces alliées d’Al-Qaida provoque la mort de 10 gendarmes dans le Nord du Burkina-Faso.

"Quand on globalise la menace terroriste, on occulte les racines locales du problème..." Marc-Antoine Pérouse de Montclos

Depuis plusieurs années, les actes terroristes se multiplient dans la région du Sahel. Attentats, enlèvements et assassinats font partie du quotidien des forces de sécurité et des populations civiles. Alors que l’armée française est déployée dans la région depuis 2013 et que les forces du G5 Sahel s’organisent pour contenir cette menace, comment s’explique cette recrudescence du terrorisme ?

Quels sont les mouvements djihadistes impliqués dans la crise sécuritaire au Sahel ? D’ailleurs faut-il vraiment parler de « djihadisme » ? La nature des conflictualités de la région est-elle comparable avec celle qu’on trouve dans d’autres contextes – comme au Moyen-Orient par exemple ?

Des tensions difficiles à apaiser 

Et pourquoi les états peinent-ils à apaiser les tensions ? En ont-ils réellement l’intention ou, aussi fragiles soient-ils, pourraient-ils eux aussi profiter de la situation en maintenant des régimes qui profitent à une minorité au détriment de la majorité ? Le Sahel serait-il pris en otage par la lutte contre le djihadisme ?

Une émission préparée par Léa Sabourin et Marguerite Catton.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores : 

- Hawali Oumar, réfugié nigérian au Tchad (Africa 24, 05 novembre 2016)

- Annonce attentat à Ouagadougou sur France 24 (France 24, 2 mars 2018)

- Témoignage d’un autre habitant de Ouagadougou (AFP, 03 mars 2018)

- Témoignage de Mohamed Biikey (Africa News, 14 juillet 2018)

- Emmanuel Macron est au Tchad pour réveillonner avant Noël (France 24, 23 décembre 2018)

- Le général Tukur Buratai, chef d'état-major des armées nigériane (France 24, 14 septembre 2018)

04. Les représentants de la communauté Peuls ont défilé à Bamako en mars dernier (France 24, 15 mars 2018)

Extraits musicaux :

- « Akaline Akaline » d’Ahmoudou Madassane (label : Sahel Sound)

- « Tenere (The desert, my home) » du guitariste touareg nigérien Bombino (label : Cumbancha)

Chroniques

11H53
5 min

Le Tour du monde des idées

Un nouveau conservatisme en quête de représentation politique
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......