LE DIRECT
Un garçon se promène devant des débris de tsunami entassés à côté d'un bâtiment encore debout à Palu, en Indonésie, quelque jours après le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé la région le 28 septembre.
Épisode 1 :

De Palu à Fukushima : la « culture du risque » en question

58 min
À retrouver dans l'émission

Après le tsunami qui a ravagé Palu et un lourd bilan humain, l’alerte tsunami semble avoir été compliquée notamment par l'absence d'éducation des populations. Comment améliorer la préparation des populations à ces aléas imposés par la Nature ? Surtout, comment former une "culture du risque" ?

Un garçon se promène devant des débris de tsunami entassés à côté d'un bâtiment encore debout à Palu, en Indonésie, quelque jours après le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé la région le 28 septembre.
Un garçon se promène devant des débris de tsunami entassés à côté d'un bâtiment encore debout à Palu, en Indonésie, quelque jours après le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé la région le 28 septembre. Crédits : MOHD RASFAN / AFP - AFP

Le 28 septembre, un violent séisme s’est déclenché au large de l’île de Célèbes, provoquant un violent tsunami qui s’est abattu sur la ville de Palu située à l’Ouest de l’Ile. Le bilan est accablant : plus de 2 000 personnes ont été retrouvées sans vie, et 5 000 sont portées disparues.

"A Palu, les autorités ont levé l'alerte bien après l'arrivée du tsunami" - Remy Bossu

Un événement macabre qui a très vite soulevé une polémique au sein de l’archipel. En cause, la défaillance des autorités, des dispositifs d’anticipations insuffisants et dysfonctionnant, mais aussi le manque de sensibilisation des populations qui auraient largement aggravé le bilan humain. Bouées de détections hors service, système d’alerte défectueux, population mal préparée : pour de nombreux spécialistes, les indonésiens n’auraient pas retenu les leçons du tsunami de 2004 qui avait provoqué la mort de 170 000 personnes.

Absence d'une « culture du risque »

L’occasion d’interroger la question plus large des ressorts d’une possible « culture du risque » en allant notamment voir du côté du Japon, longtemps considéré comme un « archipel de résilience ». Comment améliorer la préparation des populations à ces aléas imposés par la Nature ? Comment certains pays s’y prennent-ils pour se former « aux bonnes réactions » en cas de catastrophe et comment anticiper un risque aussi imprévisible que les séismes ? Surtout, comment construire une « culture du risque » ? Faut-il s’inspirer d’autres pays comme le Japon – qui fait figure de modèle en la matière ?

Une émission préparée par Samuel Bernard.

Extraits sonores : 

- Susilo Bambang Yudhoyono, président de l’Indonésie en 2008, annonçait alors le lancement d’un système d’alerte perfectionné pour prévenir les séismes et les tsunamis (TV5 Monde, 04 octobre 2018)

- Ambiance du Tsunami en Indonésie, vidéo amateur (The Guardian, 28 septembre 2018)

- Déclaration de Joko Widodo, président de la république d’Indonésie, expliquant les carences des secours après-coup témoignage d’un des rescapé (France 3, 1er octobre 2018)

- Shinzo Abe évoque la prévention des risques lors d’un exercice simulant un tremblement de terre (AFP, 04 septembre 2015)

- Terada Takahashi, directeur du bureau de secours pour les séismes et désastres, énonce ce qui a changé depuis la catastrophe de mars 2011 (AFP, 04 septembre 2015)

- Archive annonce tremblement de terre à Kobe (France 2, reportage de Patric Romedeme, 17 janvier 1995)

- Echange entre une habitante de St Martin et Edouard Philippe en déplacement à St Martin pour constater les dégâts causés par la tempête Irma (BFM TV, 06 novembre 2017)

Extraits musicaux :

- « Organic Day » d’Audioroom (label : Arbouse recordings)

-" It’s the end of the world as we know it (and I feel fin)" de R.E.M (label : Iris recordings)

Chroniques

11H53
5 min

Le Tour du monde des idées

Thomas Frank, défenseur du populisme de gauche
Intervenants
  • directeur du Centre de séismologie euro-méditerranéen.
  • géographe à l'Université Lyon II.
  • chercheur associé au Centre de recherche en Economie et statique (Crest) et à l'Université Paris-Dauphine.
L'équipe
Réalisation
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......