LE DIRECT
La pêche illégale dans le monde représente selon Bruxelles entre 11 et 26 millions de tonnes de poissons chaque année, soit 15 % des volumes mondiaux
Épisode 2 :

Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale

58 min
À retrouver dans l'émission

Malgré des législations qui se renforcent depuis des années, des chalutiers persistent à prélever illégalement des stocks de poissons considérables, bouleversant les écosystèmes et la sécurité alimentaire. Mais peut-on combattre la pêche illégale sans interroger le modèle de la pêche industrielle ?

La pêche illégale dans le monde représente selon Bruxelles entre 11 et 26 millions de tonnes de poissons chaque année, soit 15 % des volumes mondiaux
La pêche illégale dans le monde représente selon Bruxelles entre 11 et 26 millions de tonnes de poissons chaque année, soit 15 % des volumes mondiaux Crédits : Pierre Gleizes / Greenpeace

En août dernier, un navire chinois transportant une cargaison illégale de près de sept mille requins, dont certaines espèces protégées, a été intercepté dans l'archipel des Galapagos, au large de l’Equateur. Un exemple parmi d’autres de l’ampleur de la pêche illégale dans le monde qui, selon Bruxelles représente entre 11 et 26 millions de tonnes de poissons chaque année, soit 15 % des volumes mondiaux.

Malgré des législations nationales et internationales qui se renforcent depuis plusieurs années, des chalutiers chinois, turcs, européens persistent à prélever illégalement des stocks de poissons considérables, en particulier dans les eaux africaines, menaçant la sécurité alimentaire du continent et bouleversant les écosystèmes marins. 

Alors, comment lutter efficacement contre ce phénomène au niveau international alors que la Chine et le Japon, champions du marché de la pêche, refusent pour l’heure de ratifier les traités ? Comment renforcer la coopération régionale dans le golfe de Guinée ou encore au large de la Thaïlande ? Et peut-on combattre la pêche illégale sans interroger le modèle de la pêche industrielle, première responsable de la diminution drastique des stocks de poissons ?

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores :

- Témoignage de pêcheur en Guinée Bissau confronté à la pêche illégale (RFI, reportage d’Allen Yero Emballo, 27 novembre 2014).

- En Côte d’Ivoire, Dadier Vallesse, capitaine de la patrouille maritime, explique comment la lutte matérielle contre la pêche illicite s’organise (Afrique 24, 09 février 2015).

- Six chalutiers sous pavillon chinois ont été repérés en juin 2017 au large de la ville d’Obock, à Djibouti. La zone, très poissonneuse, est une aire maritime protégée où la pêche industrielle est interdite. Témoignage d’Houssein Mohamed Houmed Ganito (France 24, 12 juin 2017).

- Omar Gueye  ministre sénégalais de la pêche et de l’économie maritime.

Crédits musicaux :

« Animal » de Fakear (label : Mercury)

« Bako, l’autre rive » de Lamine Konté (label : Buda Music)

Chroniques

11H53
5 min

Le Tour du monde des idées

Le "laboratoire politique" italien invente la "popolocrazia"
Intervenants
  • coordinatrice de la Coalition pour des accords de pêche équitable (CAPE)
  • maître de conférence à l’Université de Nantes rattaché au Centre de Droit Maritime et Océanique (CDMO) et directrice-adjointe de l’Institut Universitaire Mer et Littoral
  • ethnologue, chercheur au CNRS basé au Muséum national d'histoire naturelle.
L'équipe
Réalisation
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......