LE DIRECT
6,5 milliards d'euros ont été dépensés pour construire la "cité du cinéma" de Qingdao.
Épisode 2 :

Hollywood versus Chinawood : la concurrence des blockbusters

59 min
À retrouver dans l'émission

A Qingdao, une cité entière dédiée au cinéma, regroupant toutes les installations à même de faire émerger une production locale d’envergure internationale. La Chine a-t-elle la capacité de monter de toute pièce une industrie nationale capable de rivaliser avec Hollywood ?

6,5 milliards d'euros ont été dépensés pour construire la "cité du cinéma" de Qingdao.
6,5 milliards d'euros ont été dépensés pour construire la "cité du cinéma" de Qingdao. Crédits : © WANG ZHAO / AFP/ WANG ZHAO - AFP

Samedi 28 avril dernier, le PDG du groupe Wanda, Wang Jianlin, inaugurait à Qingdao, sur la côté chinoise, une cité entière dédiée au cinéma. Un nouvel Hollywood regroupant 30 studios, une salle de spectacle, une école, un hôpital, des hôtels de luxe, un centre commercial géant, la plus grande salle de cinéma d'Asie. bref, toutes les installations à même de faire émerger une production locale d’envergure internationale, toutes les installations à même de faire de la Chine, actuellement premier marché mondial, un producteur incontournable de l’industrie cinématographique internationale.

En face, de l’autre côté du Pacifique, Hollywood consolide ses positions historiques. Ses armes : le blockbuster, qui s’exporte et domine partout. Les grandes majors qui contrôlent la production, la distribution et l’exploitation avec une efficacité sans égale ; et une adhésion mondiale aux valeurs et aux références culturelles américaines.

Entre les deux camps, la concurrence s’organise, à grands coups d’exemptions fiscales, de barrières douanières mais aussi de co-entreprises, de co-productions, de coopération commerciale. 

La Chine a-t-elle la capacité de monter de toute pièce une industrie nationale capable de rivaliser avec Hollywood ?

Alors assiste-t-on à un nouvel épisode de la guerre commerciale qui oppose les États-Unis et la Chine, à un soft affrontement des images nationales ou faut-il voir dans les mouvements de recompositions actuels un discret partage mondial des ressources tant convoitées de l’industrie cinématographique ?

La Chine a-t-elle la capacité de monter de toute pièce une industrie nationale capable de rivaliser avec Hollywood ? Et Hollywood lui-même ne risque-t-il pas de se faire doubler par les géants du Net, les fameux GAFA, et les plateformes de streaming ou de vidéos à la demande ? 

Une émission préparée par Marguerite Catton.

Extraits sonores :

Wang Jianlin au China Film Summit in Los Angeles / 17 octobre 2016 

Sun Hengqin, president du oriental movie metropolis, un des studios de Chinawood. 

Extrait du film « Âmes mortes » de Wang Bing, présenté au festival de Cannes cette année 

Crédits musicaux :

Pet Conspiracy – Something New 

« Nova Heart » – Starmaker  

Chroniques

11H53
5 min

Le Tour du monde des idées

Le tour du monde des idées du mardi 08 mai 2018
Intervenants
  • directeur artistique du Festival du cinéma chinois en France.
  • professeure à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, spécialiste de l’économie du cinéma américain.
  • professeur à l'université Sorbonne Nouvelle, spécialiste de l'économie du cinéma, auteur notamment de "Economie du cinéma. Perspectives stratégiques" réédition Armand Colin 2020.
L'équipe
Réalisation
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......