LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pierre Moscovici, Mario Draghi et Mario Centeno, posent avec une réplique d'une pièce de monnaie européenne commémorant le vingtième anniversaire de l'euro (3 décembre 2018)
Épisode 2 :

L’euro : 20 ans, l’âge de raison

59 min
À retrouver dans l'émission

L’euro a fêté ses 20 ans ce 1er janvier. Pour ses défenseurs, il a apporté la stabilité des prix et contribué à la prospérité économique de la zone. Pour d'autres, il fait office de bouc émissaire et les eurosceptiques lui font porter le chapeau de tous les maux du moment. Alors, comment va l'euro ?

Pierre Moscovici, Mario Draghi et Mario Centeno, posent avec une réplique d'une pièce de monnaie européenne commémorant le vingtième anniversaire de l'euro (3 décembre 2018)
Pierre Moscovici, Mario Draghi et Mario Centeno, posent avec une réplique d'une pièce de monnaie européenne commémorant le vingtième anniversaire de l'euro (3 décembre 2018) Crédits : JOHN THYS - AFP

L’euro a fêté ses 20 ans ce 1er janvier. Il y a 20 ans en effet, les européens renonçaient à leurs monnaies respectives pour adopter une monnaie commune. L’idée ? Renforcer leurs liens économiques ; mettre fin aux incertitudes liées aux fluctuations des changes ; contribuer à la prospérité commune… En bref, pousser un peu plus loin l’ambition européenne.

Le monnaie unique fait souvent office de bouc émissaire

Mais alors que 19 pays sont aujourd’hui dotés de la monnaie unique, concrètement, comment va l’euro ? En 20 ans, il est devenu la deuxième devise sur la scène internationale, solidement installé devant le dollar ; il a apporté la stabilité des prix ; contribué à la prospérité économique de la zone  - le PIB par tête de la zone euro a, en moyenne, progressé aussi vite que celui des US - ; sans compter que la disparition des frais de change a favorisé les échanges entre Etats.

"L'€uro, quoi qu'on en dise, a été un immense succès technique." Jean Quatremer

"Sortir de l'euro pour revenir au franc voudrait dire que toute notre dette, libellée en euro, nous reviendrait beaucoup plus cher. Ce serait catastrophique et les gens ont compris ce qu'il pourrait se passer." Anne-Laure Delatte

En même temps, très souvent - trop souvent peut-être -, la monnaie unique fait office de bouc émissaire. On la rend responsable de la hausse des prix, on la considère comme trop jeune et fragile et les eurosceptiques lui font porter le chapeau de tous les maux du moment : inégalités, chômage, baisse du pouvoir d’achat.

Alors, 20 ans après son adoption, l’euro a-t-il tenu toutes ses promesses ? Que nous a-t-il apportée et que peut-il encore nous apporter ? Quelles failles la crise de 2008, qui a ébranlé l’union monétaire, a-t-elle révélées ? Surtout, quel futur pour la monnaie unique, quelles solutions - économiques et institutionnelles pour sauver l'euro et faire de l'Europe un pôle de prospérité et de stabilité ?

Une émission préparée par Maïlys André.

Pour aller plus loin : 

Le Manifeste pour transformer profondément les institutions et les politiques européennes. Celui-ci contient des propositions concrètes, en particulier un projet de Traité de démocratisation et un projet de Budget, qui peuvent être adoptés et appliqués en l’état par les pays qui le souhaitent, sans qu’aucun pays ne puisse bloquer ceux qui souhaitent avancer. Il peut être signé en ligne (www.tdem.eu) par tous les citoyens européens et les citoyennes européennes qui s’y reconnaissent. Il peut être repris et amélioré par tous les mouvements politiques.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
Le tour du monde des idées du mardi 22 janvier 2019
Intervenants
  • Économiste, chercheuse au CNRS, membre du laboratoire LEDa de l'université Paris-Dauphine, spécialiste de la finance, des paradis fiscaux et de la zone euro
  • Journaliste à Libération, correspondant à Bruxelles
  • économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE)
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......