LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
: Photographie du bureau d'Alain Juppé au Quai d'Orsay à Paris en avril 2012, lorsqu'il occupait le poste de ministre français des Affaires étrangères
Épisode 2 :

Quai d’Orsay : la fin de la grande époque ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Si Emmanuel Macron semble porter une ambition renouvelée en matière de politique étrangère, le fossé s'accroit entre les prétentions diplomatiques de la France et la place que l'on accorde au Quai d'Orsay. Quelle nouvelle conception de la puissance française se dessine derrière ces changements ?

: Photographie du bureau d'Alain Juppé au Quai d'Orsay à Paris en avril 2012, lorsqu'il occupait le poste de ministre français des Affaires étrangères
: Photographie du bureau d'Alain Juppé au Quai d'Orsay à Paris en avril 2012, lorsqu'il occupait le poste de ministre français des Affaires étrangères Crédits : JOEL SAGET / AFP - AFP

Si le président Emmanuel Macron semble porter une ambition renouvelée en matière de politique étrangère et s’il semble incarner aux yeux du monde, une nouvelle puissance française, il n’en reste pas moins que le fossé s’accroit entre les prétentions diplomatiques de la France et les moyens d’une institution aux budgets sans cesse décroissants.

Une « paupérisation de la diplomatie française »

En effet, en juin dernier une note interne du Ministère des Affaires Etrangères – destinée au ministre Le Drian - expliquait que « le bricolage ne suffit plus à répondre aux missions » qui lui sont confiées, pointant du doigt la « paupérisation de la diplomatie française ». Au-delà des questions financières, c’est bien le rôle du Quai d’Orsay, celui de ses personnels et notamment des ambassadeurs et finalement, la place que l’on accorde au ministère dans l’affirmation de la France à l’étranger qui est remise en question. C’était en tout cas l’impression générale qui semblait apparaître lors de la polémique qui avait entouré le projet de nomination de l’écrivain Philippe Besson – écrivain et réputé proche du président – au poste de consul à Los Angeles. 

"Le bureaucrate est un diplomate contrarié" - Christian Lequesne

Alors existe-t-il un malaise au Quai d’Orsay ? Et quelles en seraient les causes ? En quoi le métier de diplomate a-t-il changé ? En a-t-on fini avec « l’âge d’or » de la diplomatie française ? Les diplomates sont-ils encore les co-battiseurs de la diplomatie française ou ne sont-ils que de simples exécutants d’une politique décidée ailleurs – à l’Elysée ou à Matignon ? Et surtout, quelle nouvelle conception de la puissance française se dessine derrière les évolutions qui touchent le Quai d’Orsay ?

Une émission préparée par Mélanie Chalandon, Léa Sabourin et Marguerite Catton.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores :

- Extrait du film Quai d’Orsay de Bertrand Tavernier

- Laurent Fabius, alors ministre des Affaires étrangères, fait le point sur la politique de la diplomatie économique qui a été mise en place à se prise de fonction au Guai d'Orsay (Les Echos, 22 mars 2016)

- Massacre de Cana : témoignages de survivants (France 2, 18 avril 1996) 

- Obsèques à Cana au sud Liban des 102 victimes du bombardement israélien du 18 avril dernier (France 2, 30 avril 1996)

- Discours d’Emmanuel Macron évoquant la diplomatie dans le domaine culturel devant les ambassadeurs le 27 août dernier

Extraits musicaux :

- « Bad Ambassador » de The Divine Comedy (label : EMI)

- « Classic hustle instrumental » de Ferry Mac productions (auto produit)

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......