LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Restes de l'Arc Monumental de Palmyre, dans l'ancienne ville syrienne de Palmyre, qui a été détruite par les djihadistes du groupe État islamique (EI) en 2015.
Épisode 3 :

Irak, Syrie, Yémen : le patrimoine sous les bombes

59 min
À retrouver dans l'émission

Musées, monuments, édifices... Etant donné sa forte portée symbolique et sa place importante dans la construction identitaire d'un peuple, le patrimoine culturel est une cible de choix en temps de guerre. De la Syrie au Yémen, en passant par l'Irak, détruit-on la culture pour détruire l'autre ?

Restes de l'Arc Monumental de Palmyre, dans l'ancienne ville syrienne de Palmyre, qui a été détruite par les djihadistes du groupe État islamique (EI) en 2015.
Restes de l'Arc Monumental de Palmyre, dans l'ancienne ville syrienne de Palmyre, qui a été détruite par les djihadistes du groupe État islamique (EI) en 2015. Crédits : JOSEPH EID / AFP - AFP

Les colonnes et les temples de l’antique cité de Palmyre, la citadelle et le souk de la ville d’Alep, le musée de Mossoul, la vieille ville de Bosra dans le sud de la Syrie ou encore le site de Nimrod en Irak ; la liste est longue de ces trésors d’architecture, de ces musées ou de ces vestiges anciens meurtris voire totalement détruits par la guerre (par les djihadistes, mais aussi par des bombardements et autres pillages).

"Lorsqu'on détruit les repères historiques et culturels d'un pays, on détruit toute une construction sociale" Nada Al Hassan

En Irak comme en Syrie, c’est une partie de l’histoire de l’humanité qui disparaît. Personne ne semble s’être soucié de protéger cette histoire millénaire, parfois directement prise pour cible par les belligérants. Et si la communauté internationale s’est émue ces dernières années de la destruction du patrimoine culturel, force est de constater son impuissance à l’enrayer.

"Les destructions qui ont lieu aujourd'hui au Moyen-Orient sont comparables à ce qu'on pouvait observer pendant de la seconde Guerre Mondiale..." Nada Al Hasan

Pourra-t-on un jour établir les responsabilités des uns et des autres dans la destruction des monuments et des sites historiques d’Irak et de Syrie ? Qui pour prendre en charge, scientifiquement et financièrement la restauration, voire la reconstruction de certains sites ? En Irak, notamment, le patrimoine culturel peut-il jouer un rôle actif dans la phase de reconstruction qui s’amorce ? En quoi peut-il contribuer à rebâtir une identité et même une fierté nationale ? Et quel rôle pour les populations locales ? 

Une émission préparée par Mélanie Chalandon.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores :

- Extrait d’une vidéo de l’Etat islamique montrant la destruction de sculptures et œuvres d’art assyriennes et babyloniennes du musée de Ninive en février 2015.

- A Mossoul, un jeune Irakien s’insurge des destructions perpétrées par l’Etat islamique (France 3, 06 mars 2015)

- L’organisation de l’État islamique a commencé, jeudi 5 mars, à détruire la ville assyrienne de Nimroud (France 24, 07 mars 2015)

- Témoignage sur place d’un Syrien vivant la destruction du souk d’Alep suite à l’incendie déclenché par les snippers des deux camps (France 24, 1er octobre 2012)

- Ce qu’il reste du musée de Mossoul vu par Abdel Amir al-Mohamedawi, officier irakien lors de la reprise de la ville par les forces gouvernementales, et Layla Salih, archéologue, chef des antiquités de la province de Ninive (France 24, 13 mars 2017)

- Ce qu’il reste du musée de Mossoul vu par Abdel Amir al-Mohamedawi et Layla Salih (France 24, 13 mars 2017)

- La procureure de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, a formellement accusé mardi 1er mars 2016 un jihadiste malien présumé lié à Al-Qaïda, le Touareg Ahmad Al Faqi Al Mahd, de crime de guerre, pour avoir dirigé et participé à la destruction de mausolées protégés par l'Unesco à Tombouctou, au Mali en 2012 (France 24, 02 mars 2016)

- Témoignage d’un habitant après les bombardements vieille ville Sanaa (I24 News, 12 juin 2015)

Extraits musicaux : 

- « Café » de Yasmine Hamadan remixé par Acid arab (label : Cramned disc)

- « Yâ fajr lamma ttoll / Ô Aube, lorsque tu parais » par la joueuse de oud et chanteuse syrienne Waed Bouhassoun (label : Institut du Monde arabe)

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
Pourquoi les électorats américains sont-ils tellement polarisés ?
Intervenants
  • chef de l'unité Etats arabes au sein du département Patrimoine mondial de l'Unesco.
  • historienne, spécialiste de l'archéologie funéraire et de l'épigraphie grecque et latine du Proche-Orient gréco-romain.
  • historien, spécialiste du patrimoine yéménite préislamique.
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......