LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Des supporters de l'ancien président Lula manifestent contre son emprisonnement, le 6 avril 2018
Épisode 37 :

Brésil : la polarisation de la société conduira-t-elle au chaos ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Dans une première partie, nous recevons Charles Haquet, grand reporter pour l'Express, de retour de Hongrie. Puis nous allons du côté du Brésil, après que la Cour suprême a donné son feu vert à l'incarcération de l'ex-président Luiz Inacio Lula da Silva, condamné à 12 ans de prison pour corruption.

Des supporters de l'ancien président Lula manifestent contre son emprisonnement, le 6 avril 2018
Des supporters de l'ancien président Lula manifestent contre son emprisonnement, le 6 avril 2018 Crédits : NELSON ALMEIDA - AFP

Mercredi dernier, la Cour suprême brésilienne a confirmé la condamnation de l’ancien président Lula à plus de 12 ans de prison pour corruption. En effet, après plusieurs heures de débats, par 6 voix contre 5 les juges ont finalement décidé qu’il serait bien incarcéré. Une décision sans précédent pour celui qui se voyait revenir à la tête de l’Etat et qui était, par ailleurs, le favori des sondages pour l’élection présidentielle d’octobre prochain.

Cette décision sonne comme un séisme politique pour une société extrêmement divisée, entre les partisans fervents d’un homme qu’ils voient comme un véritable héros national, et ceux pour qui il incarne la dérive d’une classe politique corrompue  et responsable du désastre économique et sociale dans lequel se trouve le pays.

Comment comprendre ce jugement ? Quelles en seront les conséquences ? Que révèle-t-il des maux dont souffre la démocratie brésilienne ? Et à qui profitera la crise ? Va-t-on assister à un retour de l’autoritarisme - 30 ans après la fin de la dictature militaire ?

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny et Samuel Bernard.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Crédits musicaux: 

« Hortobagyi from Hortobagy » du Buda Folk Band (label : European Broadcasting Union).

“Une Cancion que se và” de Lucas Santtana (label : No Format).

Extraits sonores:

- Manifestations au Brésil: Anne Vigna pour France Culture, 04 avril 2018.

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
La liberté de dire aux gens ce qu'ils n'ont pas envie d'entendre
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......