LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le président de la Serbie Aleksandar Vučić et la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères Federica Mogherini, à Bruxelles.

Les Balkans échappent-ils à l’Europe ?

58 min
À retrouver dans l'émission

En première partie, nous recevrons Claire Meynial, journaliste au Point, de retour du Mali. Puis en seconde partie, nous irons vers l'Europe du Sud, alors que l’UE relance le processus d’élargissement à six pays des Balkans. Quels effets ce message peut-il avoir sur les pays de la région ?

Le président de la Serbie Aleksandar Vučić et la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères Federica Mogherini, à Bruxelles.
Le président de la Serbie Aleksandar Vučić et la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères Federica Mogherini, à Bruxelles. Crédits : DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY - AFP

Cette semaine, la Commission européenne a rendu publique une proposition de relance du processus d’élargissement de l’UE aux 6 pays des Balkans occidentaux : Serbie, Kosovo, Macédoine, Albanie, Monténégro et Bosnie-Herzégovine.

Sur le plan théorique, cette perspective n’a rien de réellement nouveau. En effet, en 2003, lors du sommet de Thessalonique, l’Europe avait solennellement déclaré que ces pays avaient « vocation » à rejoindre l’Union.

Mais dans les faits, le chemin est encore long. D’autant que tous les pays ne sont pas au même stade dans les négociations, les discussions sur l’adhésion sont d’ores et déjà ouvertes pour la Serbie et le Monténégro à l'horizon de 2025 tandis que l’Albanie la Macédoine et la Bosnie ne sont officiellement candidates que depuis septembre 2016. Le Kosovo, lui, n’a pas encore ce statut.

Quels effets ce message peut-il avoir sur les pays de la région ? Cela suffira-t-il pour à les convaincre de s’y engager ? 

Cela suffira-t-il pour les garder dans l’orbite de l’Union Européenne ou finiront-ils par y échapper complètement ? Ou seront-ils emportés par des nationalismes sur lesquels d’autres pays – en l’occurrence la Russie - s’appuient pour asseoir son influence ?

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny et Samuel Bernard.

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
Le tour du monde des idées du vendredi 09 février 2018
Intervenants
  • géographe
  • Ancien diplomate, ancien directeur chargé des relations avec les Balkans à la direction générale de l’élargissement de la Commission européenne (2001-2013), enseignant à Sciences Po
  • Chargé d'enseignement en sciences politiques à l'Institut catholique de Paris, spécialiste des Balkans
  • grand reporter pour Le Point, prix Albert Londres 2016
  • correspondant diplomatique du Monde
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......