LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une soixantaine de Gazaouis sont tombés sous les balles israéliennes alors qu'ils manifestaient près de la frontière israélienne en commémoration des 70 ans de la Nakba

Comment la cause palestinienne est-elle sortie des agendas diplomatiques ?

58 min
À retrouver dans l'émission

En première partie, nous recevons le journaliste Yann Le Gléau, de retour du Venezuela. Puis nous allons en Palestine où le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem et les violences à Gaza ont occupé tous les esprits. Pourquoi la scène internationale a-t-elle délaissé la cause palestinienne ?

Une soixantaine de Gazaouis sont tombés sous les balles israéliennes alors qu'ils manifestaient près de la frontière israélienne en commémoration des 70 ans de la Nakba
Une soixantaine de Gazaouis sont tombés sous les balles israéliennes alors qu'ils manifestaient près de la frontière israélienne en commémoration des 70 ans de la Nakba Crédits : KHAN YOUNÈS - AFP

Le début de semaine a été particulièrement sanglant dans la bande Gaza. En effet, alors que les dignitaires israéliens et américains célébraient le déménagement de l’ambassade des USA à Jérusalem, au moins 60 personnes étaient tuées par l’armée de l’état hébreu à la frontière avec Gaza. 

Les chancelleries ont globalement dénoncé les violences, mais elles l’ont fait en des termes relativement frileux, dénonçant « des tirs des forces d’occupation israélienne contre les civils armés » pour l’Egypte ou l’Arabie saoudite, ou encore « un usage excessif de la force par l’armée d’occupation israélienne contre le peuple israélien » pour les Emirats arabes unis.

S’agissant de l’Europe, l’Elysée a souligné "le droit des Palestiniens à la paix et à la sécurité" et a "réaffirmé son attachement à la sécurité d'Israël et la position constante en faveur d'une solution à deux Etats, Israël et la Palestine, vivant côte à côte dans des frontières sûres et reconnues". L’Allemagne et le Royaume Uni ont demandé une enquête indépendante sur ces actes de violence.

Alors certes les condamnations sont là, mais les précautions sémantiques semblent de mises, de la part des occidentaux mais aussi des leaders arabes et cette frilosité révèle parfaitement le fait que, aujourd’hui, la cause palestinienne n’apparaît plus comme une priorité diplomatique. Alors comment comprendre qu’elle soit sortie des agendas diplomatiques ?

Une émission préparée par Clémence Allezard et Samuel Bernard.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores :

Extrait du reportage « Vénézuela : l’instinct de survie » de Yann le Gléau, diffusé sur Arte samedi 19 mai.

Ivanka Trump qui inaugurait lundi dernier la nouvelle ambassade d’Israël en compagnie de Jared Kushner (Le Figaro, 14 mai 2018).

Crédits musicaux:

« Viva venezuela » d’Un Solo Pueblo (label : World Music Network).

« Hand to hand » du groupe gazaoui Palestenian Unit (autoproduit).

Chroniques
11H53
6 min
Le Tour du monde des idées
La Chine tourne le dos à une libéralisation.
Intervenants
  • journaliste, réalisateur de documentaires, auteur du reportage Vénézuela : l’instinct de survie pour Arte
  • Diplomate, ancien ambassadeur de France à Tunis de 2002 à 2005.
  • Directeur du CERI-Sciences Po, directeur de recherche au CNRS
  • correspondant diplomatique du Monde
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......