LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Mike Pompeo (au deuxième plan), le nouveau secrétaire d'Etat américain a remplacé Rex Tillerson et est farouchement opposé à l'accord sur le nucléaire iranien
Épisode 36 :

L’Iran fera-t-il les frais du raidissement de la diplomatie américaine ?

58 min
À retrouver dans l'émission

En première partie, nous recevons Cyril Payen, reporter pour France 24, de retour du Yémen. Puis nous allons du côté des Etats-Unis après la nomination de Mike Pompeo comme secrétaire d'Etat et de John Bolton au Conseil National à la Sécurité, signe d'un durcissement de la diplomatie envers l'Iran.

Mike Pompeo (au deuxième plan), le nouveau secrétaire d'Etat américain a remplacé Rex Tillerson et est farouchement opposé à l'accord sur le nucléaire iranien
Mike Pompeo (au deuxième plan), le nouveau secrétaire d'Etat américain a remplacé Rex Tillerson et est farouchement opposé à l'accord sur le nucléaire iranien Crédits : SAUL LOEB - AFP

Ces derniers jours, le président américain a procédé à quelques changements au sein de son administration, des changements qui pourraient avoir un impact sur la diplomatie américaine. En effet, si Donald Trump menait déjà une politique étrangère offensive, les arrivées de Mike Pompeo comme nouveau secrétaire  d’Etat à la place de Rex Tillerson et celle de John Bolton qui devient le nouveau Conseiller à la sécurité nationale ne risquent pas d’adoucir la diplomatie américaine.

En effet, l’un et l’autre sont connus pour leurs positions extrêmement fermes. John Bolton notamment qui est un activiste de la droite républicaine, nationaliste, interventionniste, l’un des partisans les plus chauds de l’intervention américaine en Irak et aujourd’hui farouche critique de l’accord sur le nucléaire iranien, disposé à bombarder Téhéran si ce dernier ne répond pas aux exigences de Washington.

La diplomatie américaine va-t-elle connaitre un nouveau durcissement ? Et l’Iran pourrait-il en faire les frais ? En a-t-on fini avec ce qui restait de modération dans la politique étrangère de l’actuelle administration américaine ?

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny et Samuel Bernard.

Extraits sonores:

Extrait du documentaire « Yemen, la guerre à huis-clos » d’Amar Al Hameedawi et Cyril Payen diffusé demain samedi à 21h10 sur France 24

Donald Trump à propos de la nomination de Mike Pompeo comme Secrétaire d’Etat en lieu et place de Rex Tillerson (AP, 13 mars 2018)

Crédits musicaux:

« Fi tariq al habb » interprété par Hamud Al Junayd (label : Nimbus record)

« Got e yakh » de Kourosh Yaghmaei (label : Finder Keepers record)

Intervenants
  • grand reporter pour France 24
  • Enseignante-chercheuse spécialiste de politique étrangère américaine à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3.
  • chercheur associé à l'Institut universitaire européen de Florence
  • Journaliste au service international du journal Le Monde, spécialiste du Moyen-Orient.
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......