LE DIRECT
Un homme masqué passe à vélo à côté d'Unisphere, dans le parc Flushing Meadows Corona, le 7 avril 2020, dans le quartier du Queens à New York.
Épisode 1 :

Indo-Pacifique : une alliance pour contenir Pékin

58 min
À retrouver dans l'émission

Le 12 mars se tenait une rencontre entre les Etats-Unis, le Japon, la Corée et l'Australie afin de contrecarrer la montée en puissance de la Chine sur l’Indo-Pacifique. La région devient le centre des échanges et cristallise les ambitions chinoises. Quelles sont les stratégies misent en place ?

Photo prise et publiée par la marine indienne le 17 novembre 2020, montre un navire participant à la deuxième phase de l'exercice naval Malabar en mer d'Arabie.
Photo prise et publiée par la marine indienne le 17 novembre 2020, montre un navire participant à la deuxième phase de l'exercice naval Malabar en mer d'Arabie. Crédits : INDIAN NAVY - AFP

Le 12 mars dernier se tenait la première réunion des chefs d’Etat membres du Quad : le dialogue quadrilatéral pour la sécurité. Une instance créée au début des années 2000 réunissant les Etats-Unis, le Japon, l’Inde et l’Australie. Les quatre grandes démocraties de la région comme ils aiment à se définir. 

Une alliance pour le moment très informelle et aux objectifs stratégiques encore flous, mais dont les membres paraissent unis par une même préoccupation : la stabilité de l’Indo-Pacifique.  

La région devient le centre des échanges maritimes et de la croissance économique mondiale, et les ambitions économiques et militaires chinoises se matérialisent peu à peu dans la zone. Face à cela, le concept d'Indo-Pacifique s’est peu à peu imposé dans les milieux diplomatiques et militaires.

S’il semble désigner une nouvelle zone géographique, la réunion des océans Indien et Pacifique, c’est dans la politique qu’il prend tout son sens.  

Manœuvres militaires, accords commerciaux, partenariats… de nouvelles alliances se dessinent aux confins de l’Orient visant à contrecarrer la montée en puissance de la Chine. 

Quelle réalité scientifique pour le concept, au delà du slogan ? Jusqu’où les pays de la région projettent-ils de joindre leurs forces et pour quel projet politique à terme ? La zone est-elle vraiment le nouveau centre stratégique du monde ?  

Seconde partie - le focus du jour

Royaume-Uni après le Brexit : droit vers l’Indo-Pacifique ?

La semaine dernière le Royaume-Uni publiait sa très attendue Revue intégrée de sécurité, défense et politique étrangère. Un document censé définir les contours du fameux Global Britain, ce nouveau slogan de politique étrangère post-Brexit.   

Au programme, un tournant stratégique vers l’Asie, et plus précisément l’Indo-Pacifique. De fait, voilà quelques années que les britanniques cherchent à intégrer les accords commerciaux de la région et à rejoindre les alliances déjà existantes. Mais au-delà des intentions, les contours et les moyens alloués à cette nouvelle stratégie demeurent relativement flous. Que signifie ce tournant Indo-Pacifique du Royaume-Uni ?   

Le 16 mars 2021, Boris Johnson quitte le 10 Downing Street pour faire une déclaration au Parlement sur la Revue intégrée du gouvernement afin de dévoiler les plans stratégiques orientés vers l'Asie.
Le 16 mars 2021, Boris Johnson quitte le 10 Downing Street pour faire une déclaration au Parlement sur la Revue intégrée du gouvernement afin de dévoiler les plans stratégiques orientés vers l'Asie. Crédits : JUSTIN TALLIS - AFP

Une émission préparée par Bertille Bourdon. 

Références sonores 

Scott Morrison, Joe Biden et Narendra Modi : prises de parole au sommet du Quad le 12 mars, France 24, 13 mars 2021  

Antony Blinken , le secrétaire d’état Américain / Jiang Jiechi, haut responsable du parti Communiste Chinois pour la diplomatie  

Joko Widodo met en garde contre « un état qui voudrait prendre le contrôle de la mer » et se place en partenaire essentiel, car « au milieu des deux océans »  

Boris Johnson :  BoJo annonce le « tilt » vers l’Indo-Pacifique mardi 16 mars pour la sortie de la Revue  

Références musicales 

Buah Manggis de Ira Maya Sopha, actrice et chanteuse indonésienne, star des 70s-80s (album Indonesia Pop Nostalgia, label Sham Palace)

Chroniques

11H53
6 min

Le Tour du monde des idées

Le libéralisme, combien de divisions ?
Intervenants
  • professeur de science politiques,chercheuse Asie du Sud-Est (CASE) EHESS/ INALCO
  • Maître de conférence à l’Institut Français de Géopolitique de l’Université de Paris 8
  • maître de conférences en civilisation britannique à d'Université Sorbonne Nouvelle
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......