LE DIRECT
Silhouette of soldiers near helicopter in desert landscape
Épisode 1 :

Afghanistan

58 min
À retrouver dans l'émission

L’ Afghanistan est le plus long terrain de guerre des Etats-Unis. Le retrait des troupes américaines est craint par le gouvernement de Kaboul qui se retrouve seul face à la fois aux talibans et à l'Etat Islamique. Quel est le pouvoir de stabilisation des troupes américaines sur le terrain ?

Des soldats américains se préparent à leur départ de leur base d'Helmand, en octobre 2014.
Des soldats américains se préparent à leur départ de leur base d'Helmand, en octobre 2014. Crédits : Omar Sobhani - Reuters

Dix-huit ans après la « guerre contre le terrorisme » déclarée par l’administration Bush à la suite des attentats du 11 septembre et l’intervention en Afghanistan visant à chasser les talibans, la situation sur place est très loin d’être pacifiée. 

En effet, la semaine dernière, l’ONU publiait un rapport faisant état d’une augmentation du nombre de victimes de 42% sur le dernier trimestre par rapport à l’année précédente ( 1174 civils tués et 3139 blessés sur la période allant du 1er juillet au 30 septembre),  ce qui en fait le trimestre le plus meurtrier depuis 10 ans. 

Cette aggravation de la violence avait lieu alors que des pourparlers entre l’administration américaine et les talibans se tenaient à Doha. Et alors qu’on a pensé, pendant un temps, qu’ils pourraient aboutir à un accord comme l’avait laissé entendre l’émissaire américain Zalmay Khalilzad, Donald Trump a finalement annoncé la suspension du dialogue à la suite d'un attentat à Kaboul. 

Comment comprendre cette accélération de la violence en Afghanistan ? Jusqu’où peut-on la corréler à l’ambition américaine de retirer ses forces ? Comment pourrait s’organiser le désengagement ? Quelles en seront les conséquences ? 

Après le drame de l’intervention : faut-il se préparer au drame du retrait ?

Le retrait américain d’Afghanistan a échoué en raison de la corruption du régime afghan, du manque de formation de cette armée, et de l’effort de professionnalisation du régime afghan. Gilles Dorronsoro  

Le vrai problème, c’est le calendrier du retrait qui est conditionné à l’ouverture des négociations inter-afghanes. Gilles Dorronsoro  

Il y a un vrai consensus sur le retrait américain d’Afghanistan. On est dans un mouvement de repli identitaire dans toutes les populations occidentales. Gilles Dorronsoro  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les américains ont échoué car ils ont toujours considéré l’Afghanistan comme une réalité négative dont il fallait se débarrasser au plus vite. Michael Barry 

Les Afghans tiennent à la démocratie comme ils tiennent à la sécurité, et à un renouveau économique. . Michael Barry 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores 

- Lors de son dernier discours sur l’état de l’Union, Donald Trump exprime l’idée qu’une « grande nation ne peut poursuivre des guerres sans fin » puis évoque le cas de l’Afghanistan (Washington Post, 05 février 2019)

-  Archive extrait d’un reportage de Jérôme Bony commentant le départ des troupes russes d’Afghanistan (Antenne 2, 15 mai 1988)

Extraits musicaux 

-  « Barnowl » de Caribou (label : Leaf)

- Musique de fin : « Bia ta Goll bar afshanim » de The Afghan Ensemble (label : ARC Music)

Une émission préparée par Bertille Bourdon. 

Chroniques

11H53
5 min

Le Tour du monde des idées

La trahison des Kurdes jette le désarroi parmi tous les vieux alliés des Etats-Unis
Intervenants
  • Professeur de science politique à l'Université Paris I et membre sénior de l'Institut universitaire de France, spécialiste de l’Afghanistan et de la Turquie
  • Professeur à l’Université Américaine de Kaboul
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......