LE DIRECT
Silhouette of soldiers near helicopter in desert landscape
Épisode 2 :

Irak

58 min
À retrouver dans l'émission

Début octobre, des Irakiens ont manifesté massivement pour dénoncer la corruption et demander des emplois.Ce nouvel épisode de violence illustre à quel point, seize ans après l’intervention américaine de 2003, la stabilité politique irakienne reste introuvable.

Anti-government protest in Baghdad (01 October 2019)
Anti-government protest in Baghdad (01 October 2019) Crédits : picture alliance - Getty

Début octobre, des Irakiens sont sortis massivement dans les rues, à Bagdad mais aussi dans le sud chiite du pays, pour dénoncer la corruption et demander des emplois. Leur mouvement a été violemment réprimé par des forces de l’ordre qui n’ont pas hésité à tirer à balles réelles.

En quelques jours, plus d’une centaine de personnes ont été tuées, et plusieurs milliers d’autres ont été blessées. 

Ce lourd bilan a conduit les manifestants à interrompre un temps leur contestation, mais celle-ci pourrait reprendre dès vendredi, pour le premier anniversaire de l’entrée en fonction du gouvernement d’Adel Abdel-Mahdi, selon plusieurs appels lancés sur les réseaux sociaux.

Ce nouvel épisode de violence illustre à quel point, seize ans après l’intervention américaine de 2003, la stabilité politique irakienne reste introuvable. 

Comment comprendre la nature de cette contestation sociale ? Dans quelle mesure découle-t-elle de l’intervention américaine ?

Pourquoi le pays n’est-il jamais réellement sorti de la spirale de la violence ? Peut-on espérer un retour à la stabilité ? Sous quelles conditions ? 

Quel avenir pour ce pays dont les deux parrains,  les Etats-Unis et l’Iran entretiennent des relations exécrables ? 

Les manifestations en Irak représentent le mouvement social par excellence, celui d’une classe marginalisée contre une élite corrompue en rupture avec cette base sociale. Adel Bakawan

On ne peut pas parler de l’Etat irakien sans parler de l’Etat-milice. Adel Bakawan

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Il y a un désir d’identité, d’"irakicité" et de reconstruction d’une coexistence surtout après ces décennies de violence. Ce désir entre en concurrence avec d’autres particularités identitaires. Myriam Benraad. 

ll y a un continuum de la violence en Irak qui se révèle insurmontable dont les manifestations actuelles sont aussi l’expression.Myriam Benraad. 

A Mossoul, il y a des panneaux qui invitent les habitants à oublier Daech, et à reprendre le cours de leur vie. Loulouwa Al-Rachid.

Extraits sonores :

- Témoignages de manifestants à Bagdad le jeudi 3 octobre, 3ème  jour de manifestations (France 24, 03 octobre 2019)

- Témoignage d’un manifestant jeudi 03 octobre (Le Figaro, 03 octobre 2019)

- Témoignage d’un manifestant le mardi 1er octobre (France 24, 02 octobre 2019) 

- Témoignage d’un commerçant de Mossoul, extrait de « Interception »  le magazine de la rédaction (France Inter, reportage d’Aurélien Colly, 13 octobre 2019

Extraits musicaux : 

- Musique de fin : «Leyla »de Fawzy Al Aiedy (chanteur et joueur de oud, né dans le sud de l’Irak, installé en France depuis 37 ans)

- Musique en tapis : “Infidel” par Muslimgause (Label : Extreme)

Une émission préparée par Margaux Leridon. 

Chroniques

11H53
5 min

Le Tour du monde des idées

Chine / Etats-Unis : deux puissances au soft power dévalué
Intervenants
  • directeur du département recherche de l'Institut de Recherche et d'Études Méditerranée Moyen-Orient (iReMMO), directeur du Centre de Sociologie de l'Irak (CSI/ Université de Soran)
  • Chercheuse associée à l’Institut de recherches et d’études sur les mondes arabes et musulmans (Iremam), Université d’Aix-Marseille
  • chercheuse spécialiste de l'Irak
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......