LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Prés d'un million d'Espagnol ont défilé mardi pour réclamer l'indépendance de la catalogne
Épisode 4 :

De l'Irak à la Syrie : l'utopie kurde à l'épreuve du réel

58 min
À retrouver dans l'émission

Les Kurdes se sont emparés ces dernières années de toute une partie du Nord-Est du pays, le Rojava, dans lequel ils ont expérimenté une forme inédite de démocratie locale.Comment l’indépendantisme kurde a-t-il laissé la place à d’autres formes d’utopies politiques ?

Preparations Continue for the Iraqi Kurdistan Independence Referendum (2017)
Preparations Continue for the Iraqi Kurdistan Independence Referendum (2017) Crédits : Chris McGrath - Getty

A la faveur du conflit, les Kurdes se sont emparés ces dernières années de toute une partie du Nord-Est du pays, le Rojava, dans lequel ils ont expérimenté une forme inédite de démocratie locale, un modèle politique que prône le PKK (Le Parti des travailleurs du Kurdistan), dont le leader idéologique Abdullah Ocalan est toujours détenu dans une prison turque au large d’Istanbul.

Longtemps structuré dans une perspective indépendantiste, celui-ci s’est recentré récemment autour d’un projet autonomiste révolutionnaire, conçu contre le modèle de l’Etat-nation.

En effet, l’idée n’est plus forcément de fonder un « Etat kurde », mais d’expérimenter, dans toutes les enclaves territoriales disponibles, une démocratie locale, multiethnique, paritaire et écologique, pour transformer le Moyen-Orient en profondeur à partir du terrain.

Mais comment ce projet politique résiste-t-il à l’épreuve de la réalité ? Comment le projet originel théorique se déploie-t-il sur le terrain, notamment dans le Rojava syrien ?  D’ailleurs tous les kurdes de la région sont-ils disposés à remettre en cause l’organisation administrative telle qu’elle existe ? 

Qu’en est-il en Irak par exemple où les kurdes disposent déjà d’une autonomie vis-à-vis du pouvoir central de Bagdad ? 

La mise en place du projet politique kurde est lié à la présence de Daech et à la protection de la coalition internationale.  Allan Kaval

Le mouvement kurde est dans une logique performative. Allan Kaval 

Il y a une fusion entre mouvement de libération de la femme et mouvement de libération nationale.  Hosham Dawod

Les kurdes sont inquiets du mouvement populaire qui a lieu a Bagdad.   Hosham Dawod

La Baloutchistan

Le Baloutchistan est la province la plus misérable du Pakistan alors qu’elle est la plus riche au niveau des ressources.  Jean-Pierre Perrin

Il n’y a plus aucun parti de gauche dans la région pour soutenir les Baloutches.  Jean-Pierre Perrin

Extraits sonores : 

A Qamishli, la plus grande ville de l’Est du Kurdistan syrien, les Kurdes ont pris le contrôle du territoire. Le journaliste Taha Khalil explique ce qu’est devenu le Rojava (Extrait du documentaire « Le réveil des Kurdes »de Michael Enger, Arte, 25 octobre 2019)

- Nazira Goreya, représentante de la minorité assyro-araméennen, décrit comment s’est construit le maillage territorial au Rojava (Extrait du documentaire « Le réveil des Kurdes »de Michael Enger, Arte, 25 octobre 2019)

- Hussem Asam, représentant de la minorité arabe au Rojava explique que le Rojava est devenu un modèle pour les villes arabes libérées (Extrait du documentaire « Le réveil des Kurdes »de Michael Enger, Arte, 25 octobre 2019)

- La commandante kurde Denis décrit la place des femmes dans la lutte armée au Rojava (Extrait du documentaire « Le réveil des Kurdes »de Michael Enger, Arte, 25 octobre 2019)

- A la question de savoir ce qui pousserait le PKK à déposer les armes, Abdullah Öcalan répondait ceci en 1998 à propos des Turcs (ABC Australia, 1998)  

Extraits musicaux : 

Musique de fin : « Yar Yar » du collectif kurde Nishtiman (label : Accords croisés)

Musique en tapis : « Lawek » du collectif kurde Nishtiman (label : Accords croisés)

Retrouvez les musiques diffusées dans l'émission sur notre playlist Soundsgood à télécharger sur  Spotify, Deezer, Youtube, Napster :

Une émission préparée par Margaux Leridon. 

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
"Tous, ça veut dire tous ! "
Intervenants
  • Journaliste au Monde, spécialiste du Moyen-Orient
  • chercheur au CNRS, anthropologue et spécialiste de l’Irak
  • Journaliste, correspondant de guerre et écrivain, ancien grand reporter à Libération
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......