LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Cette photo prise le 10 décembre 2018 montre des silhouettes de migrants : ces silhouettes font partie d'une installation artistique présentée lors de la conférence internationale sur le Pacte mondial pour les migrations à Marrakech.
Épisode 2 :

Pacte de Marrakech : vers un droit universel à l’immigration ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Hier à Marrakech, 190 Etats signaient le Pacte international sur les migrations. Attaque à la souveraineté pour les uns, pas à la hauteur pour les autres, les tensions n'ont cessée de s'accumuler autour de ce texte. Alors quelle sera l'influence de ce pacte onusien sur les migrations ?

Cette photo prise le 10 décembre 2018 montre des silhouettes de migrants : ces silhouettes font partie d'une installation artistique présentée lors de la conférence internationale sur le Pacte mondial pour les migrations à Marrakech.
Cette photo prise le 10 décembre 2018 montre des silhouettes de migrants : ces silhouettes font partie d'une installation artistique présentée lors de la conférence internationale sur le Pacte mondial pour les migrations à Marrakech. Crédits : FADEL SENNA - AFP

Hier, et malgré les critiques des nationalistes de tout horizon et les partisans de la fermeture des frontières, le pacte de Marrakech a été formellement approuvé par plus de 150 pays sous l’égide des Nations Unies. 

Alors que ce texte n’a aucun caractère contraignant, il n’a pas manqué de provoquer le déchaînement des opposants à l’immigration, parvenant même à déclencher une crise gouvernementale en Belgique - au cours de laquelle, plusieurs ministres ont démissionnés. 

Un texte qui porterait « Atteinte à la souveraineté nationale » d'après Donald Trump

Les Etats-Unis avaient été les premiers à se retirer de son élaboration dès décembre 2017, dénonçant toute forme de « gouvernance mondiale » dans le domaine de l’immigration, entraînant dans son sillage l’Autriche, l’Australie, le Chili, la République tchèque, la République dominicaine, la Hongrie, la Lettonie, la Pologne et la Slovaquie.

L'immigration est-elle un droit ?

Alors comment comprendre la polémique que suscite en Europe et partout dans le monde, l’adoption du Pacte mondial sur les migrations ? Quelle pourrait être son influence sur les politiques migratoires nationales ? L’ONU porte-t-elle réellement atteinte à la souveraineté des Etats, comme le laissent entendre certains détracteurs ? Et d’ailleurs : l’immigration est-elle un droit ? Doit-elle – et peut-elle ? – être encadrée par le droit international ?

Une émission préparée par Maïlys André.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour aller plus loin :

- Le lien vers le Giec des migrations et le communiqué à l'issu de la première rencontre

Extraits sonores : 

- A Marrakech, adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières (UN Web TV, 10 décembre 2018)

- Louise Arbour, représentante spéciale de l’ONU pour les migrations (France 24, 15 janvier 2018)

- Péter Szijjártó, le ministre hongrois des Affaires étrangères (Euronews, 18 juillet 2018)

Extraits musicaux : 

- « Cuenca » du groupe Barda (label : Shika Shika records)

- « Je veux être noir » de Nino Ferrer (label : Barclay)

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
La responsabilité des réseaux sociaux dans la montée mondiale du populisme
Intervenants
  • politiste, chercheuse au CNRS / CERI Sciences-Po
  • professeur de droit international à l'Université Rennes I
  • professeur de sciences politiques à l'université internationale en langue allemande Andrassy à Budapest
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......