LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Depuis le bateau de sauvetage néerlandais Sea Watch 3, un mineur non accompagné regarde la côte italienne à travers des jumelles.
Épisode 3 :

Mineur et migrant : la double peine

59 min
À retrouver dans l'émission

Le 28 février, la Cour européenne des droits de l'homme a condamné la France pour l'absence de prise en charge d'un mineur afghan qui vivait dans la jungle de Calais entre 2015 et 2017. Le phénomène des mineurs non accompagnés touche de nombreux pays. De quels droits et protections bénéficient-ils ?

Depuis le bateau de sauvetage néerlandais Sea Watch 3, un mineur non accompagné regarde la côte italienne à travers des jumelles.
Depuis le bateau de sauvetage néerlandais Sea Watch 3, un mineur non accompagné regarde la côte italienne à travers des jumelles. Crédits : FEDERICO SCOPPA - AFP

Le 28 février, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) condamne la France pour avoir infligé un « traitement dégradant » à un jeune mineur afghan qui vivait seul dans la « jungle » de Calais entre 2015 et 2016. Conséquence juridique de la crise migratoire à laquelle est confrontée l’Europe depuis plusieurs années, cette décision place désormais Paris dans le viseur de la CEDH pour sa mauvaise prise en charge des mineurs non accompagnés (MNA) étrangers.

Est-ce le signe d’un durcissement global de l’accueil des mineurs étrangers ? 

Des évolutions qui ne font pas l’unanimité

Déjà quelques heures avant la condamnation de la France par la CEDH, un collectif de dix-neuf organisations, dont l’Unicef et Médecins du monde, contestait le décret gouvernemental (n°2019-57) devant le Conseil d’État. Issu de la loi asile-immigration et entré en vigueur le 31 janvier, il permet aux préfectures de vérifier la minorité des MNA et crée un fichier recensant ces jeunes. Le collectif craint que ce système ne soit un moyen pour l’État de multiplier les refus au détriment de la « protection de l’intérêt de l’enfant ». 

L'UNICEF et les associations n'ont pas tort de dire que ce décret, avec sa gestion technocratique, est un élément de la stratégie de refoulement des migrants adultes qui pourrait entraîner des enfants dans son sillage. Jean-Pierre Rosenczveig

Le 12 mars prochain, le Conseil constitutionnel examinera une question prioritaire de constitutionnalité concernant les tests osseux. Utilisés depuis quelques années pour déterminer l’âge des mineurs, la fiabilité de ces tests est remise en cause par de nombreuses ONG de défense des droits des enfants.

Volonté politique, manque de moyens dans un contexte de restriction budgétaire et d'afflux de demandes, stratégie de dissuasion, que masquent ces évolutions ? Pourquoi soupçonne-t-on les « mineurs non-accompagnés » de vouloir « venir profiter des avantages sociaux » plutôt que de les voir comme des « individus vulnérables à protéger en urgence » ?

Une émission préparée par Antoine Dhulster et Corentin Mançois.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores :

- Témoignages de jeunes migrants afghans à Calais (LCI, 24 janvier 2018)

- Paroles de Shafi, jeune Afghan de 11 ans et de Fazel, âgé de 19 ans, membre d'une association dans la "jungle" de Calais. Le premier évoque notamment la souffrance de ne pas avoir de famille dans cet endroit (vidéo du Défenseur des droits, 28 juin 2016) 

- De jeunes Marocains passent par Melilla puis souhaitent gagner Malaga d’où ils pourront rejoindre, l’espèrent-ils, la Suède (Arte reportage, M. Bolinches et J. Gordillo, 17 février 2018)

- "Inadmissible" et "cruelle" : le haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme Zeid Ra'ad al-Hussein a vivement dénoncé la politique des autorités américaines de séparation d'enfants de leurs parents sans papiers à la frontière mexicaine, au cœur d'une vive polémique aux Etats-Unis (BFM TV, 18 juin 2018)

Extraits musicaux :

- Choon nai ba nawa amad du Ahmad Sham Sufi Qawwali Group (label : World Music Network)

- La Bruja du groupe mexicain Niñovan (autoproduit)

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
Scruton, le conservateur britannique qui guerroie avec Sartre et Foucault
Intervenants
  • ancien président du tribunal pour enfants de Bobigny.
  • professeur en géographie de l'université Paris-Diderot en délégation à l'IRD et en affectation au CIESAS Mexico.
  • sociologue et cofondateur de Trajectoires, association spécialisée dans la prise en compte des populations migrantes habitant en bidonville et squats en France
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......