LE DIRECT
Manifestation de femmes sur la place de la République, pour dire non aux inégalités à 16H34 ! le 7 novembre 2016, Paris, France.
Épisode 2 :

Ecole : déconstruire les stéréotypes

58 min
À retrouver dans l'émission

Parce qu’elle est autant le reflet que la matrice de nos normes sociales, l’école est un lieu clé pour lutter contre les inégalités de genre, mais aussi pour observer la manière insidieuse dont elles se forment dès l’enfance.

Enfants faisant la ronde dans la cour de récréation de leur école en France
Enfants faisant la ronde dans la cour de récréation de leur école en France Crédits : Pierre Michaud - Getty

Parce qu’elle est autant le reflet que la matrice de nos normes sociales, l’école est un lieu clé pour lutter contre les inégalités de genre, mais aussi pour observer la manière insidieuse dont elles se forment dès l’enfance. En 2018, un rapport de l’Unicef attirait ainsi l’attention sur la géographie sexiste des cours de récréation, dont l’espace central est monopolisé par les petits garçons pour jouer au foot, tandis que les filles se regroupent sur les côtés. Un enjeu qui peut sembler anecdotique, mais qui dit beaucoup de l’intériorisation et de la perpétuation de certains stéréotypes dans le cadre scolaire...

En effet, si la scolarisation des filles, en dépit de retards persistants dans les pays du Sahel, a globalement progressé à travers le monde, elle est loin de garantir l’égalité entre les sexes au sein de l’école.

Des conseils d’orientation discriminant les filles, aux manuels scolaires véhiculant des stéréotypes genrés, en passant par la féminisation trompeuse du corps enseignant et par la persistance des grossesses précoces, y compris dans les pays développés, qui bloquent encore trop souvent les parcours, de nombreuses données contribuent à faire de l’école une des arènes où se jouent les inégalités de genre.

Vingt-cinq ans après l’adoption par les 189 Etats des Nations Unies du Programme de Beijing pour les droits des femmes, où en est précisément la scolarisation des filles à travers le monde dans les pays en développement mais aussi dans les pays industrialisés ?

Dans les pays où l’accès à l’école est garanti, comment celle-ci prend-elle en compte les inégalités, et tente-t-elle de les déconstruire ?

Quels rôles peuvent jouer les enseignants, mais aussi les responsables des programmes, les gouvernements et le secteur associatif dans ce travail pour l’égalité ?

Aujourd’hui la question de l’égalité à l’école est un engagement politique auquel la plupart des pays ont souscrit, c’est désormais une problématique reconnue mais de nombreuses inégalités persistent. Nicole Bella

Si nous observons une forte augmentation de la scolarisation des filles depuis vingt-cinq ans et que nous atteignons aujourd’hui la parité en moyenne, cette moyenne cache toujours de nombreuses disparités selon les pays. Nicole Bella 

En Afrique subsaharienne, l’éducation des filles n’est pas valorisée pour des questions de normes sociales, la fille est l’épouse ou l’épouse en devenir, il n’est pas nécessaire de la scolariser. Nicole Bella

L’école ne peut pas tout, si la femme n’a pas accès à un marché du travail exigeant un haut niveau de qualifications les parents seront moins poussés à investir dans la scolarité de leurs filles. Marie Duru-Bellat

A cause des stéréotypes de genre intériorisés dès l’enfance, les filles et les garçons ne sont pas toujours libres dans les choix de leurs filières. Même dans les pays dit développés il existe une différenciation très nette des filières. Nicole Bella

Dans un environnement non mixte les filles vont être libérées de certains stéréotypes de genre. Mais la question de la mixité ne doit pas faire oublier la nécessité de bâtir le vivre ensemble, il faut aider les élèves à questionner les normes de genre, former les enseignants pour aider les élèves à déconstruire les normes sociales qui façonnent la vie des élèves la société. Marie Duru-Bellat

Il n'y a pas de consensus derrière ce que signifie l'égalité. Il y a les tenants de l'égalité comme indifférenciation des genres et les tenants de l'égalité comme complémentarité. Cette absence de consensus explique le peu d'évolutions sur le sujet. Marie Duru-Bellat

Une émission préparée par Margaux Leridon.

Extraits sonores 

- Extrait du reportage de Sarah Petitbon dans une école de Bordeaux, à retrouver ici : Cours d'égalité à la récré, le 30 mars 2018 

- Reportage AFP Afrique du Sud (2013): une école spécialisée pour les jeunes filles enceintes en Afrique du Sud, où le gouvernement oblige la scolarisation des mères jusqu’à l’accouchement.

- Extrait vidéo du site « Canopée pour enseigner l’égalité » 

- Extrait d’un reportage de France 24 dans une école non-mixte de Washington en 2007 avec le témoignage d’une enseignante et de 2 élèves sur le bénéfice qu’ils y trouvent.

- Najat Vallaud-Belkacem (archive INA France Inter). Interviewée sur France Inter le 29/09/2013, Najat Vallaud Belkacem évoque la lutte contre les clichés sexistes avec la mise en place, dès l'école maternelle, d'un programme "Les ABCD de l'égalité"

Extrait musical 

-LARRY WILLIAMS – « Little school girl »  (1959)         

Chroniques

11H53
5 min

Le Tour du monde des idées

La presse écrite survivra-t-elle au tsunami numérique ?
Intervenants
  • sociologue, professeur émérite à Sciences Po Paris, chercheuse à l'Observatoire sociologique du changement et à l'IREDU
  • démographe, responsable des statistiques pour le Rapport mondial de suivi sur l’éducation pour tous à l’Unesco
  • Chercheuse en sciences de l’éducation à l’université de Genève, elle forme les enseignants aux questions d’égalité
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......