LE DIRECT
Illustration du virus avec un globe au premier plan
Épisode 3 :

Vers la fin du multilatéralisme "à l’américaine"

58 min
À retrouver dans l'émission

Troisème temps de notre semaine: les Etats-Unis semblent n’avoir jamais été aussi peu soucieux du reste du monde et si peu enclins à jouer leur rôle de leader. Faut-il craindre un désengagement accéléré de l’Amérique des affaires du monde et quelles en seraient les conséquences ?

Discours de Donald Trump au sujet de l'épidémie de coronavirus le 11 mai 2020
Discours de Donald Trump au sujet de l'épidémie de coronavirus le 11 mai 2020 Crédits : Brendan Smialowski / AFP - AFP

Alors que le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres appelait à la solidarité et l’action collective le 19 mars dernier, son Conseil de sécurité aura attendu encore presque un mois pour évoquer la pandémie. Un retard à l’allumage qui illustre dramatiquement cette difficulté actuelle des États à traiter, ensemble, les problèmes du monde…

Et comme trop souvent ces dernières années, le Conseil n’est pas parvenu à s’accorder sur un texte commun, les Etats-Unis insistant pour que « l’origine chinoise » y soit mentionnée, tandis que Pékin rejetait toute « politisation du virus ». 

Quelques jours plus tard, comme pour affirmer son unilatéralisme, le président Donald Trump annonçait la suspension de la contribution américaine à l’OMS.

Principale puissance de la planète, et durement touchés par l’épidémie, les États-Unis semblent n’avoir jamais été aussi peu soucieux du reste du monde et si peu enclins à jouer leur rôle de leader, alors même qu’ils étaient la clef de voute du système international tel qu’il a été construit au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale.

Alors ce multilatéralisme « à l’américaine » est-il sur le point de mourir ? Le Covid19 sera-t-il le fossoyeur d’un modèle de gouvernance global qui, bien qu’imparfait, avait l’avantage d’exister ? Quel ordre international sans multilatéralisme ?

Extraits sonores

- Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé le 19 mars dernier à la solidarité et à « affronter ensemble un ennemi commun » (ONU Info, 19 mars 2020)

- Donald Trump expliquait en janvier 2018  le fondement du « America First » au forum économique international de Davos (Vidéo institutionnelle du FMI, 26 janvier 2018)

- Le 10 avril dernier, Donald Trump critiquait l’OMS et l’accusait d’avoir minimisé la menace ainsi que d’avoir mal travaillé (Euronews, 10 avril 2020)

- Emmanuel Macron appelait le 14 avril dernier à l'annulation massive des dettes africaines (France 24, 14 avril 2020)

Extraits musicaux 

- « Collapse » de Boards of Canada (label : Warp)

- « La Dette » de Vaudou Game (label : Hot casa records)

Une émission préparée par Mélanie Chalandon.

Intervenants
  • professeur émérite de droit public à l’Université Panthéon-Assas, rédacteur en chef de la revue "Questions internationales".
  • politologue, spécialiste de la relation transatlantique, directrice du bureau parisien du think tank The German Marshall Fund of the United States (GMF)
  • Politologue, maitre de conférence à Paris 8.
  • Economiste, ancien ministre togolais de la Prospective et de l’Evaluation des politiques publiques, doyen de la faculté d’économie de l’Université de Lomé
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......