LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
A Caracas (Venezuela), le 22 juin 2017, Nicolas Maduro tient une conférence de presse. Derrière lui trône le portrait de Simon Bolivar.
Épisode 3 :

De Bolivar à Maduro : la descente aux enfers du Venezuela

58 min
À retrouver dans l'émission

Alors que le Venezuela s'embrase, le président Nicolas Maduro justifie ses actions autoritaires en recourant aux figures de la révolution bolivarienne. Simon Bolivar, el Libertador fut l'un des symboles de l'émancipation des colonies espagnoles d'Amérique. Quel héritage politique a-t-il laissé ?

A Caracas (Venezuela), le 22 juin 2017, Nicolas Maduro tient une conférence de presse. Derrière lui trône le portrait de Simon Bolivar.
A Caracas (Venezuela), le 22 juin 2017, Nicolas Maduro tient une conférence de presse. Derrière lui trône le portrait de Simon Bolivar. Crédits : CRISTIAN HERNANDEZ - Maxppp

Le régime vénézuélien est plus que jamais aux abois et tente par tous les moyens de se raccrocher à ses symboles: fin juillet, Nicolas Maduro, le président du Venezuela, a remis à treize personnalités clés du régime visées par des sanctions américaines des répliques du sabre de Simon Bolivar, le père des indépendances sud-américaines. « A ceux qui ont été attaqués par le gouvernement des Etats-Unis, j’ai décidé de donner l’épée immortelle du libérateur Simon Bolivar. (…) Prenez-le avec vos mains, portez-le dans votre cœur » a-t-il lancé lors d’une cérémonie retransmise à la télévision publique.

Bolivar, une figure instrumentalisée à l’envi par les responsables politiques de l’ensemble de la région. C’est le cas, bien sûr, pour feu Hugo Chavez, lorsqu’il avait utilisé son nom pour lancer sa fameuse « révolution bolivarienne ».

Mais alors que le régime Vénézuélien plonge progressivement dans la dictature : le « Chavisme » s’inscrit-il vraiment dans la pensée de Simon Bolivar ? Quoi de commun entre le projet du Libertador et celui du régime actuel ?

Quelle était sa conception de la démocratie, du pouvoir, de l’économie ? C'est ce que nous allons essayer de comprendre ce matin en tentant de relire l’actualité du pays à travers son histoire, par le prisme de sa figure iconique : Simon Bolivar.

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny.

Chroniques
11H53
6 min
Le Tour du monde des idées
Un monde de plus en plus riche et de plus en plus sûr
Intervenants
  • historienne, est professeur à l’Université Paris I et a dirigé Mondes Américains (anciennement Mascipo) depuis sa création en 2006 jusqu’en 2011.
  • Sociologue et anthropologue, chercheuse au CNRS, spécialiste du Venezuela
  • Maître de conférences en histoire à l’Université de Nantes
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......