LE DIRECT
Vanne de gaz et des gazoducs au poste de livraison de la frontière slovaque dans la ville de Velke Kapusany, dans l'est de la Slovaquie, près de la frontière avec l'Ukraine, le 7 janvier 2009.
Épisode 4 :

Transition énergétique : couper les vannes

59 min
À retrouver dans l'émission

Le Danemark a annoncé en décembre dernier la fin de l’exploitation de gaz naturel et de pétrole dès 2050. Mais pour d'autres, le gaz naturel est présenté comme un carburant « de transition ». Alors, dans quelle mesure le gaz naturel liquéfié est-il compatible avec une transition énergétique ?

Des travaux de mise à la casse et de recyclage des plateformes du champ Tyra sont en cours dans le port de Frederikshavn au Danemark, le 15 septembre 2020.
Des travaux de mise à la casse et de recyclage des plateformes du champ Tyra sont en cours dans le port de Frederikshavn au Danemark, le 15 septembre 2020. Crédits : HENNING BAGGER / RITZAU SCANPIX - AFP

Le Danemark, qui produit plus de trois milliards de mètres cubes de gaz naturel par an, a annoncé en décembre dernier la fin de l’exploitation de cette ressource, ainsi que du pétrole, dès 2050. Cette décision s’inscrit dans la droite ligne d’une ambitieuse politique climatique, qui permet aujourd’hui au pays de recourir à hauteur de 75% aux énergies renouvelables. Pour Copenhague, le gaz a vocation à être abandonné à court ou moyen terme, tout comme le pétrole. 

Mais cette ambition est loin d'être partagée. Nettement moins polluant que le charbon, facilement stockable et suffisamment flexible pour être combiné à des énergies renouvelables, le gaz naturel est souvent présenté comme un parfait carburant pour la transition écologique.

C’est notamment en suivant ce raisonnement que le transport maritime affirme se « verdir » en se convertissant au gaz naturel liquéfié. Voilà un secteur parmi d’autres qui mise sur le GNL pour limiter son impact climatique, tout en retardant son passage aux énergies renouvelables.

Dans quelle mesure le recours au gaz est-il compatible avec la transition énergétique ? Quels Etats y sont le plus dépendants, et quels sont ceux qui envisagent de s’en passer ?Biogaz et hydrogène constituent-ils des alternatives viables ? Alors que la consommation de gaz est appelée à diminuer, que vont devenir les gazoducs ? 

Nos invités pour en parler sont Marc-Antoine Eyl-Mazzega, directeur du Centre Energie et climat de l'Ifri et Anna Creti, professeure d’économie à l’université Paris Dauphine et membre du Centre de géopolitique de l'énergie et des matières premières rattaché au Laboratoire d'économie de Dauphine.

Seconde partie - le focus du jour

L’hydrogène européen a le vent en poupe

Dans le cadre de sa transition écologique, l’Union Européenne met le cap sur l’hydrogène afin d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. L’hypothèse de recycler les pipelines qui alimentent actuellement les Européens en gaz naturel est même envisagée. La France et l’Allemagne sont en première ligne pour le développement de cette énergie, pas obligatoirement « verte », sur le sol européen. Pourquoi l’hydrogène est-il plébiscité en ce moment ? Comment rendre cette énergie propre ?

Une émission préparée par Margaux Leridon et Albane Barrau. 

Références sonores

  • Le ministre danois du climat, Dan Jørgensen, Stanford Graduate School of Business, 04 mars 2021
  • Joe Biden explique vouloir réduire les émissions de gaz à effet de serre de moitié d’ici 2030 (France 24, 21 avril 2021)
  • Extrait de la déclaration de Peter Altmaier, ministre de l’Economie et de l’Energie  allemand, vidéo du site du Ministère fédéral de l’Economie et de l’Energie allemand, 05 octobre 2020

Références musicales 

  • « Field » de Christian Löffler (Label : Ki records)
  • « My own planet » des Flaming Lips (Label : Rhino records)

Chroniques

11H53
5 min

Le Tour du monde des idées

Etats-Unis : face à la censure woke, l'université s'organise
Intervenants
  • Directeur du Centre Energie et climat de l'Ifri.
  • professeure d’économie à l’université Paris Dauphine et membre du Centre de géopolitique de l'énergie et des matières premières rattaché au Laboratoire d'économie de Dauphine.
  • chercheuse climat et énergie pour le thinktank IDDRI
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......