LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
En Birmanie, des femmes travaillent dans une usine de vêtements dans la zone industrielle de Shwe Pyi Thar à Yangon
Épisode 2 :

Vers la fin de la division internationale du travail ?

58 min
À retrouver dans l'émission

A l'heure de la mondialisation, les délocalisations d'usines rythment la vie de millions de travailleurs. La division traditionnelle du travail entre pays producteurs au Nord et pays fournisseurs au Sud est désormais obsolète. Comment cartographier la nouvelle division internationale du travail ?

En Birmanie, des femmes travaillent dans une usine de vêtements dans la zone industrielle de Shwe Pyi Thar à Yangon
En Birmanie, des femmes travaillent dans une usine de vêtements dans la zone industrielle de Shwe Pyi Thar à Yangon Crédits : NYEIN CHAN NAING - Maxppp

Tout au long du XXème siècle, l’économie mondiale s’est modelée en fonction des échanges commerciaux. Le libre-échange a conduit à une forme de spécialisation de pays ou de zones reposant sur les avantages comparatifs des uns et des autres, ce qu’on appelle la division internationale du travail.

Elle fut d’abord dite « traditionnelle », les pays développés – majoritairement au Nord - se chargeaient des biens manufacturés et les services alors que les pays pauvres – majoritairement au Sud - fournissaient les produits agricoles et les matières premières.

Puis il y eut la « Nouvelle division internationale du travail », avec l'arrivée des pays émergents. Ces nouveaux pays industrialisés, en particulier en Asie, qui se sont mis à produire des biens manufacturés. Les pays dits développés, eux, conservant les produits et les services exigeant une haute qualification.

Les pays dits « en voie de développement » se sont enrichis, faisant émerger une classe moyenne et des travailleurs de plus en plus qualifiés. D’autres éléments se sont ajoutés au décor : la robotisation de l’industrie, les bouleversements induits par le numérique, l’économie dites des plateformes, autant d’éléments qui ont entraîné une recomposition progressive du processus productif mondial.

Alors quel est le nouveau modèle qui pourrait émerger de cette restructuration de l'économie mondiale ? Quelles conséquences sur les économies nationales ? Jusqu’où peuvent aller les phénomènes de relocalisations ? Et quelle sera, enfin, la géographie mondiale du travail de demain ?

Une émission préparée par Marguerite Catton.

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
L'anxiété démographique de l'Europe centrale
Intervenants
  • Professeur d'économie à l'université Paris-Dauphine, spécialiste de la mondialisation, des délocalisations et des migrations internationales.
  • Economiste, maître de conférences à l’Université de Rennes et chercheur au Centre Asie du Sud-Est (CNRS-EHESS-INALCO)
  • économiste à l’OFCE
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......