LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une femme portant un masque orné du symbole de la radioactivité pour commémorer les victimes de Tchernobyl à Minsk le 26 avril 2021.
Épisode 3 :

Les pâles promesses de la finance verte

58 min
À retrouver dans l'émission

Treize ans après l’émission de la première obligation verte par la Banque Mondiale en 2008, le secteur de la finance verte est en plein essor. Mais encore faut-il définir ce qu’est un investissement durable, car si les labels se multiplient, aucune classification globale ne fait l’unanimité.

Une bannière indiquant « Urgence climatique, agissons maintenant » devant la Deutsche Bank lors des Fridays for Future le 13 août 2021 à Francfort.
Une bannière indiquant « Urgence climatique, agissons maintenant » devant la Deutsche Bank lors des Fridays for Future le 13 août 2021 à Francfort. Crédits : ARMANDO BABANI - AFP

Privilégier les investissements durables afin d’accompagner la transition écologique, tel est l’objectif louable et ambitieux de la finance verte. Des gros fonds d’investissements aux petits épargnants en passant par les banques, chacun est invité à participer. Treize ans après l’émission de la première obligation verte par la Banque Mondiale en 2008, l'enthousiasme semble au rendez-vous : le secteur est en plein essor, avec des actifs « durables » qui représentaient fin 2019 35.000 milliards de dollars selon le Global Sustainable Investment Alliance, soit 36% de tous les fonds.

Mais encore faut-il définir ce qu’est un investissement durable. Face à cet impératif, les labels se multiplient, sans qu’aucune classification globale ne fasse l’unanimité. Et si la taxonomie européenne constitue une première étape importante vers l’harmonisation des critères de la finance verte, les classements proposés dans d’autres régions du monde sont suffisamment flous pour laisser craindre des opérations de « greenwashing ».

Qu’est-ce que la finance verte et quels sont ses effets sur les émissions de gaz à effet de serre ? Quel rôle le monde de la finance peut-il réellement jouer dans la transition énergétique ? Comment pousser ses différents acteurs à se saisir de cet enjeu ? 

Les investisseurs et les banquiers sont dans une logique de rentabilité à court terme, et d’articulation de cette rentabilité avec la gestion des risques. S’ils ne sortent pas de cette logique-là, ils ne seront pas en mesure de contribuer au financement de la transition écologique et en particulier de la lutte contre le réchauffement climatique. Dominique Plihon 

De grandes banques ont de plus en plus de mal à recruter des jeunes. C’est un courant de fond : les entreprises qui ont une très mauvaise image climatique vont avoir de plus en plus de mal à recruter de vrais talents, et celles qui prétendent avoir un impact mais qui ne font que du greenwashing voient leurs éléments partir très vite. Julie Evain

Florian Delorme reçoit Dominique Plihon, chercheur associé à la Chaire Energie et Prospérité de l’Institut Louis Bachelier, membre du Centre d’Economie de Paris-Nord (CEPN/CNRS), professeur émérite à Paris 13 et Julie Evain, chercheuse au pôle Finance, Investissement, Climat du de l’Institut pour l’économie du climat (I4CE).

Seconde partie : le focus du jour

Engine n°1, le fonds activiste vert qui a fait plier Exxon

Le PDG d’Exxon Mobil Darren Woods lors d’une réunion de l’ancien Président Donald Trump avec les PDG du secteur de l’énergie à Washington D.C. le 3 avril 2020.
Le PDG d’Exxon Mobil Darren Woods lors d’une réunion de l’ancien Président Donald Trump avec les PDG du secteur de l’énergie à Washington D.C. le 3 avril 2020. Crédits : JIM WATSON - AFP

Si la finance verte consiste principalement à investir dans des entreprises dont l’activité favorise la transition climatique, elle peut aussi, plus marginalement, s’appuyer sur des outils financiers pour verdir de force la stratégie d’entreprises jugées dangereuses pour l’environnement. C’est le parti-pris du fonds activiste Engine n°1. Créée fin 2020, cette minuscule société est parvenue à imposer en mai dernier trois nouveaux membres au conseil d’administration du géant pétrolier Exxon, pour lui faire adopter une stratégie d’investissement plus durable.

S’introduire dans un conseil d’administration – l’activisme actionnarial - se fait depuis très longtemps. Ce qu’il y a de nouveau, c’est de le faire pour des raisons [environnementales]. Jacques Igalens

Avec Jacques Igalens, professeur de sciences de gestion à Toulouse School of Management, spécialiste de la responsabilité sociale des entreprises. 

Références sonores

  • Le 07 octobre dernier, Ursula von der Leyen inaugurait le Sommet pour un investissement durable. Extrait de son discours (European Commission, 07 octobre 2021)
  • Tariq Fancy, ex-PDG du fond Blackrock, explique pourquoi les investissements environnementaux, sociaux et de gouvernance sont hypocrites selon lui (Zer0es TV, 02 juillet 2021)
  • Extrait du discours de Mark Carney, alors directeur de la Bank of England en octobre 2015 à propos des risques climatiques et de leurs conséquences dans le monde de la finance (Bank of England, 1er octobre 2015) 
  • Annonce sur CNBC de la participation de trois activistes du fond Engine n°1 dans la participation à l’assemblée d’Exxon Mobil en mai dernier (CNBC, 26 mai 2021)

Références musicales

  • « Eisbaden » de Pantha du Prince (Label : Kompakt)
  • « After The Garden » de Neil Young (Label : Reprise records)
Chroniques
11H53
5 min
La Revue de presse internationale
Rediffusion
Fin de partie américaine pour China Telecom

Bibliographie

Les enjeux de la mondialisation

Les enjeux de la mondialisationColl. Repères, La Découverte, Paris, 2013

Intervenants
  • Chercheur associé à la Chaire Energie et Prospérité de l’Institut Louis Bachelier, membre du Centre d’Economie de Paris-Nord (CEPN/CNRS), professeur émérite à Paris XIII
  • Chercheuse au pôle Finance, Investissement, Climat du de l’Institut pour l’économie du climat (I4CE)
  • Professeur de sciences de gestion à Toulouse School of Management, spécialiste de la responsabilité sociale des entreprises
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......