LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Nuclear power plant Grafenrheinfeld
Épisode 2 :

De Pyongyang à Téhéran : l'échec de la non-prolifération

58 min
À retrouver dans l'émission

Alors que Trump a décidé de sortir de l’accord de Vienne, Téhéran a repris l’accroissement de son stock d’uranium enrichi, et les tensions ont de nouveau atteint des sommets. La Corée du Nord, elle, continue d'assembler des bombes. Est-il vraiment encore possible de défendre la non-prolifération ?

EU - AUSTRIA - IRAN - USA - NUCLEAR - POLITICS - DIPLOMACY - ENERGY
EU - AUSTRIA - IRAN - USA - NUCLEAR - POLITICS - DIPLOMACY - ENERGY Crédits : GEORG HOCHMUTH - AFP

Quatre ans après la signature de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien qui ouvrait la voie à une normalisation des relations entre l’Occident et la République islamique et laissait espérer un renoncement à toute ambition nucléaire militaire, nous sommes face à un retour à la case départ. 

En effet, alors que Donald Trump a décidé de faire sortir les Etats-Unis de l’accord, Téhéran a repris l’accroissement de son stock d’uranium enrichi, et les tensions entre les deux pays ont de nouveau atteint des sommets cet été. 

L’Iran, malgré les multiples sanctions prises à son encontre, finira-t-il par acquérir l’arme atomique ? 

La question ne se pose plus pour la Corée du Nord qui annonçait il y a deux ans jour pour jour son sixième essai nucléaire, et qui continue depuis d’assembler des bombes. Tout cela malgré les efforts de l’actuelle administration américaine qui a rompu l’isolement diplomatique et qui voudrait bien obtenir la dénucléarisation de Pyongyang !

Comment un pays pauvre et isolé sur la scène internationale a-t-il pu atteindre un tel objectif ? Qu’aurait-il fallu faire pour l’en empêcher ? Etait-ce seulement possible ? L’échec de la communauté internationale face à la Corée du Nord offre-t-il des enseignements applicables à la situation en Iran ? Et d’ailleurs, comment expliquer que les programmes nucléaires de ces deux pays soient sous le feu des critiques alors que des pays comme l’Inde ou le Pakistan, pourtant frères ennemis et très régulièrement en conflit direct, ont pu l’obtenir depuis plus de vingt ans sans que l’on ne déploie d’efforts diplomatiques pour les en empêcher ? 

La  Chine n’a pas d’intérêt à jouer les médiateur comme avant. Elle est dans un contexte de guerre commerciale et d’opposition croissante avec les Etats-Unis et considère la Corée du Nord non seulement comme un Etat tampon, mais surtout comme un Etat allié.  Antoine Bondaz 

L’arme nucléaire n’est pas une divinité mais un outil au service du régime. En Corée du Nord, les armes nucléaires ont non seulement un aspect purement militaire, mais aussi une dimension politique. Antoine Bondaz 

Il y a une perception particulière du programme nucléaire iranien du fait de la nature du régime. Clément Therme 

Le Pakistan admet l’emploi en premier de l’arme nucléaire. Il s’est doté à cet effet d’armes nucléaires tactiques. A l'inverse, les Indiens avaient comme doctrine de ne pas utiliser en premier l’arme nucléaire contre le Pakistan. Alain Lamballe 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Bibliographie : 

Les ombres d'Hiroshima : les Européens face aux armes nucléaires, The conversation (août 2019) - Nuclear Knowledges (https://theconversation.com/les-ombres-dhiroshima-les-europeens-face-aux-armes-nucleaires-121418)

Face au danger nucléaire, les effets d'un discours expert désinvolte, The conversation (octobre 2017) - Nuclear Knowledges (https://theconversation.com/face-au-danger-nucleaire-les-effets-dun-discours-expert-desinvolte-85554)

Extraits sonores : 

- Annonce à la TV officielle du régime Nord-Coréen le 03 septembre 2017 du “6e essai Nord Coréen’’ avec une bombe à hydrogène (AFP, 3 septembre 2017)

- Hassan Rohani le 03 juillet 2019 annonce que Téhéran mettra "de côté" son engagement consistant à ne pas enrichir de l'uranium à un degré supérieur à 3,67 %, dès le 7 juillet" (I 24 news, 03 juillet 2019) 

- Extrait de la déclaration de Maja Kocijancic, porte-parole de la diplomatie européenne suite aux menaces de Téhéran de reprendre son programme d’enrichissement nucléaire (Euronews, 9 juillet 2019) 

Extraits musicaux : 

Musique de fin : « Nuclear » de Mike Oldfield 

Une émission préparée par Margaux Leridon. 

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
Deux frères, une frontière et le destin d'un exilé albanais
Intervenants
  • chercheur à la Fondation pour la Recherche Stratégique, enseignant à Sciences-Po
  • Chargé de cours à l’université Paul-Valery de Montpellier
  • Général de brigade, spécialiste de l'Asie du sud
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......