LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le ramadan marque le début de la révélation du Coran au prophète Mahomet, et se pratique durant le mois sain, c'est-à-dire au neuvième mois du calendrier lunaire musulman.
Épisode 2 :

Le ramadan, un mois de jeûne et de consumérisme

57 min
À retrouver dans l'émission

Si les fidèles consomment beaucoup plus en période de ramadan en Europe et dans les pays musulmans, ces derniers sont aussi victimes d’un ralentissement économique. Entre horaires aménagés et absentéisme, bon nombre de secteurs offrent un service minimal. Quelles sont les répercussions économiques ?

Une boucherie halal à Lille le 2 août 2016.
Une boucherie halal à Lille le 2 août 2016. Crédits : PHILIPPE HUGUEN - AFP

Si le Ramadan est l’un des cinq piliers de l’Islam - avec la profession de foi, la prière, l’aumône et le pèlerinage - et qu’il consiste, précisément, à se retenir de manger, de boire et de fumer ; l’abstinence ne dure pas et chaque soir, vient le temps de rompre le jeûne, c’est l'iftar. Ce moment crucial dans la journée des jeûneurs permet de renouer avec les traditions culinaires autour de tables copieusement garnies.

Un des leviers sur lesquels s’appuie la grande distribution c’est le prospectus, qui est largement diffusé dans les boites aux lettres de toute la zone de chalandise. Abbas Bendali

Chaque année, les dépenses des ménages pratiquants augmentent donc considérablement, un filon qu’ont bien saisi les commerçants. Alors que boucheries et épiceries traditionnelles réalisent une bonne partie de leur chiffre de l’année durant cette période, la grande distribution joue la concurrence en mettant produits halal et spécialités orientales en tête de gondole, tandis que certains restaurants organisent des ouvertures tardives. Un grand raout consumériste que remettent progressivement en cause les jeunes générations, qui veulent redonner du sens à leurs pratiques religieuses.

L’activité économique ralentit dans les pays musulmans 

Dans les pays musulmans, ce coup d’accélérateur sur la consommation se double d’un fort ralentissement de l’activité économique : horaires aménagés et absentéisme sont monnaie courante. Pendant un mois, administrations, banques, mais aussi chantiers et industries n’offrent plus qu’un service minimal et quand il a lieu l’été, le jeûne décourage en outre les touristes de passer leurs vacances au Maghreb.

Alors finalement, quel impact le Ramadan a-t-il sur l’économie ? Qui en profite en France, en Europe mais aussi au Maghreb ? À qui bénéficie la hausse de la consommation pendant le ramadan ? Comment les entreprises développent-elles un marketing spécifique pour l’occasion ? Qu’est-ce que cela nous révèle de l’évolution de sa place dans nos sociétés ?

Une émission préparée par Margaux Leridon.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores :

- Rachid Bakhalq, fondateur des supermarchés Hal’shop, s’exprime à propos du commerce halal (AFP, 2011) 

- Micro-trottoir : témoignage d’une femme faisant ses courses (Le Figaro, juin 2014) 

- Durant le mois de ramadan, beaucoup de musulmans se rendent au restaurant pour rompre le jeûne le soir (BFM TV, juin 2015) 

- Micro-trottoir en Algérie sur la flambée des prix pendant le ramadan (Darna Télévision mai 2016) 

- Publicité pour les feuilles de brick Dioul de la marque «  Dioul El Dar », fabriquées en Algérie par le groupe Kheidri à partir de 2010.

Extraits musicaux :

- Saadi de la chanteuse marocaine Oum qui était conviée à la dernière édition du festival Les Nuits du ramadan à l’Institut français d’Oujda au Maroc l’an dernier (label : Lof Music).

- Mehrba d’Hamid El Gwawi, extrait de Les belles nuits du ramadan (label : Naive)

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
Quand les super-fortunés paient les cordes pour les pendre
Intervenants
  • économiste, spécialiste du Maghreb et du monde arabe.
  • directeur de Solis, cabinet d’études et de conseil en marketing ethnique.
  • Sociologue et chercheuse invitée au programme Moyen-Orient et Afrique du Nord à l'ECFR
  • sociologue, directeur de recherche au CNRS.
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......