LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La ville de Darlington, au nord-est de l'Angleterre a été particulièrement touchée par l’augmentation des loyers des entreprises, la baisse du pouvoir d'achat et par le chômage.
Épisode 2 :

Plus riche ou plus pauvre : that is the question

58 min
À retrouver dans l'émission

Réduction de la croissance, effondrement de la livre sterling, chômage et inflation à la hausse... En cas d'accord comme en cas de non-accord, l'avenir apparaît bien sombre pour l'économie du pays. Quels sont les risques et opportunités pour une économie britannique émancipée de l’Union européenne ?

La ville de Darlington, au nord-est de l'Angleterre a été particulièrement touchée par l’augmentation des loyers des entreprises, la baisse du pouvoir d'achat et par le chômage.
La ville de Darlington, au nord-est de l'Angleterre a été particulièrement touchée par l’augmentation des loyers des entreprises, la baisse du pouvoir d'achat et par le chômage. Crédits : OLI SCARFF - AFP

Mercredi 28 novembre, la Banque centrale anglaise publiait des prévisions alarmantes sur les effets économiques d’un Brexit sans accord. 

"Si aucun accord n'est trouvé, il sera possible de prolonger la période de transition jusqu'en 2022." Kevin O'Rourke

Une contraction de 7 à 10% du PIB, un effondrement de 25% de la livre sterling, chômage et inflation à la hausse, des secteurs industriels fragilisés…. L’avenir apparaît bien sombre d’autant que même en cas d’accord, c’est 1,4 à 3,8% de PIB en moins que prévoit la Banque d’Angleterre. Mais au-delà des modélisations économiques toujours discutables, il est essentiel de se pencher sur les perspectives pour l’économie britannique.

Risques, opportunités et question irlandaise

Quelles sont les raisons économiques qui, historiquement, ont poussé les britanniques à faire le choix de l’Europe ? Quels risques et quelles opportunités pour une économie britannique émancipée de l’Union européenne ? A quoi pourraient ressembler le futur des relations commerciales entre le Royaume-Uni et l’Europe ? Et quels sont les obstacles à franchir ? Sous-entendu, en substance, la fameuse « question irlandaise » qui a été – et reste – au cœur des discussions.

Une émission préparée par Marguerite Catton et Maïlys André.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores : 

- Marc Carney, gouverneur de la banque d’Angleterre (Euronews 14 septembre 2018) 

- Philip Hammond, le Chancelier, ministre des finances (The Guardian, 28 novembre 2018) 

- Irlande John SHERIDAN , éleveur de  moutons à la frontière irlandaise (France 5 / C dans l’air / Juillet 2018)

- « Cuenca » du groupe Barda (label : Shika Shika records)

Extraits musicaux :

- “Kingdom of doom” de The good , the bad & the queen (label : Parlophone)

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
La vague populiste. De l'utilité des comparaisons internationales
Intervenants
  • économiste, maîtresse de conférences à l’Université Sorbonne-Nouvelle.
  • économiste et historien, professeur à la New York University (Abou Dhabi)
  • Journaliste, correspondant à Londres pour Le Point
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......