LE DIRECT
Paul Kagame au siège de l'Union africaine à Addis-Abeba le 17 janvier 2019.
Épisode 4 :

La diplomatie selon Paul Kagame

58 min
À retrouver dans l'émission

Emmanuel Macron ne se rendra pas aux vingt-cinquièmes commémorations du génocide rwandais tandis que Pierre Nkurunziza n’y a pas été invité. De ses opérations séductions hors Afrique aux tensions avec ses voisins, en passant par l'intégration régionale, Kagame se rêverait-il parrain de l'Afrique ?

Paul Kagame au siège de l'Union africaine à Addis-Abeba le 17 janvier 2019.
Paul Kagame au siège de l'Union africaine à Addis-Abeba le 17 janvier 2019. Crédits : EDUARDO SOTERAS - AFP

Le 7 avril, l’invitation de vingt-trois chefs d’État africains aux vingt-cinquièmes commémorations du génocide rwandais, à Kigali,  montre l’importance diplomatique de l’événement pour le continent. À la tête d’un pays admiré pour sa stabilité et sa réussite économique, Paul Kagame a été mandaté par ses homologues africains pour réformer l’Union africaine à l’horizon 2020. 

Liberté de circuler et d’échanger sur le continent, réduction de la dépendance extérieure, le président rwandais a mis en branle des projets résolument panafricains au cours des dernières années.

Mais l’absence de Pierre Nkurunziza, le président burundais non invité, illustre bien les difficultés que rencontre le Rwanda avec ses voisins. Accusé d’ingérence à de multiples reprises, Paul Kagame doit composer avec un équilibre régional plutôt précaire. 

L’influence croissante de Paul Kagame hors Afrique

Même si l’absence d’Emmanuel Macron sera forcément remarquée sur la scène internationale, le Rwanda sait, peu à peu, étendre son influence à d’autres pays non africains. De la Chine à Israël, en passant par les pays de la francophonie ou la Russie, Paul Kagame a su nouer et renforcer de nouvelles alliances.

L’objectif principal de Netanyahu était d’obtenir des votes de l’Union africaine et nouer de nouvelles relations en Afrique à une époque où Israël était déjà un peu isolé sur la scène internationale. Jérémy Révillon

Vingt-cinq ans après le génocide, Kagamé peut-il réussir une pacification régionale similaire à celle qu’il a su mettre en place au Rwanda ? Comment s’articulent les organisations d’intégration régionale dans la stratégie continentale de Paul Kagame ? Quel est son bilan à la tête de l’Union africaine ? Et malgré la petite taille du pays, comment Kagame parvient-il à nouer des liens avec des pays tels que la Russie ou la Chine ?

Une émission préparée par Marguerite Catton et Corentin Mançois.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores :

- Entretien réalisé avec Paul Kagame, président de la république du Rwanda, à l'occasion du 17e Sommet de la francophonie organisé par l'Organisation internationale de la francophonie, à Erevan en Arménie (TV5 Monde ; 12 octobre 2018)

- Paul Kagame à propos des élections en République démocratique du Congo interviewé par France 24 lors du Sommet de la francophonie à Erevan, en Arménie (France 24, 12 octobre 2018)

- Extrait du discours de Paul Kagame à Nouakchott lors du Sommet de l’Union africaine en juillet dernier (Agence de presse africaine, 1er juillet 2018)

- Le 17 juillet, Paul Kagame, président rwandais et président de l’Union africaine a évoqué Xi Jinping lors de la visite de ce dernier au Rwanda (Africa 24, 23 juillet 2018)

- Extrait du discours de Paul Kagame lors de sa visite en Israël en juillet 2017 

- Extrait de la déclaration de Benjamin Netanyahu lors de cette même visite (10 juillet 2017)

Extraits musicaux: 

-Affe de SidiRum & Jin Yerei (abel : Tropical Twista records)

-Tarihinda de Cécile Kayirebwa (label : ACE)

Chroniques

11H53
5 min

Le Tour du monde des idées

Le grand retour de la géopolitique dans les échanges commerciaux oblige les Européens à des révisions déchirantes
Intervenants
  • professeur de sociologie à l’université Paris 1.
  • enseignant-chercheur en histoire associé au LAM (Laboratoire Les Afriques dans le Monde) de Sciences Po Bordeaux.
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......