LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une affiche électorale du président turc Erdogan, portant le message "Istanbul est une histoire d'amour pour nous", sur une façade d'immeuble à Istanbul quelques jours avant les élections locales.
Épisode 57 :

Élections municipales en Turquie : fin de règne pour Erdoğan ?

59 min
À retrouver dans l'émission

En première partie, Vincent Souriau revient de Thaïlande. En seconde partie, après un an de récession économique, Erdogan craint un important revers pour son parti, l’AKP, lors des élections locales du 31 mars. Peuvent-elles marquer la fin de son règne sans partage ?

Une affiche électorale du président turc Erdogan, portant le message "Istanbul est une histoire d'amour pour nous", sur une façade d'immeuble à Istanbul quelques jours avant les élections locales.
Une affiche électorale du président turc Erdogan, portant le message "Istanbul est une histoire d'amour pour nous", sur une façade d'immeuble à Istanbul quelques jours avant les élections locales. Crédits : Ozan KOSE - AFP

Le week-end dernier, des élections législatives se sont tenues en Thaïlande, Vincent Souriau était sur place :

Écouter
18 min
Retour de Vincent Souriau

En seconde partie, Cultures Monde s’intéresse aux élections municipales en Turquie, est-ce la fin du règne d'Erdoğan ?

Le 31 mars prochain des élections municipales se tiendront en Turquie. Si ce scrutin pourrait sembler secondaire, il est en réalité décisif pour le pouvoir. Le pays souffre d’une mauvaise santé économique - 2018 a été la première année de récession depuis 2009 - alors que c’est la réussite économique qui a permis au Parti de la justice et du développement (AKP) de remporter pratiquement toutes les élections depuis 2002.

Erdoğan arpente la Turquie pour assurer la victoire de l’AKP

Ankara, Adana, Antalya, et même Istanbul : l’AKP pourrait perdre la mairie de plusieurs grandes villes. Conscient du potentiel revers que représentent ces élections pour son parti, Erdoğan a multiplié les meetings et les discours à travers le pays pour donner une dimension importante au scrutin à venir. 

« Ces élections sont une question de survie pour la nation. » Recep Tayyip Erdoğan

Pour faire le plein de voix, le président turc n’a pas hésité à jouer la carte de la peur, exploitant la récente tuerie de Christchurch en Nouvelle-Zélande dans laquelle un suprémaciste blanc a tué 50 musulmans. Durant un meeting, Erdoğan a ainsi diffusé des images extraites de la vidéo du tueur et accusé le chef du principal parti d’opposition, Kemal Kılıçdaroğlu, d’être du côté des terroristes « islamophobes et turcophobes ».

Alors, l’AKP peut-elle perdre cette fois ? Quels risques politiques pour l’hyperprésident Erdoğan ? L’opposition profitera-t-elle de la récession pour sonner le glas de l’erdoğanisme ?

« Les municipalités sont un rouage essentiel de la machine politique que l’AKP a mis en place pour remporter les élections à tous les coups. C’est le lieu de redistribution des réseaux clientélistes et de mobilisation électorale. » Béatrice Garapon

Selon Erdoğan, la question kurde ne peut être résolue que par des moyens militaires. » Hamit Bozarslan

Pour l’AKP, la pauvreté n’est pas une question politique et encore moins une question sociale. C’est tout simplement une question de charité. Marc Semo

Une émission préparée par Mélanie Chalandon et Samuel Bernard. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores :

- Extrait du reportage de Vincent Souriau.

- Erdoğan, en meeting à Eskisehir dans le Nord-Ouest de la Turquie pour les élections locales, s’en est pris à l’auteur de l’attentat perpétré à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. Se saisissant de cette attaque, il dénonce sans cesse depuis l'«islamophobie en hausse en Occident (AFP, 21 mars 2019).

Extraits musicaux : 

Baisi Sukhwan de Khun Narin (label : Innovative Leisure)

Süpürgesi Yoncadan, dernier titre en date du groupe turque Altin Gün (label : Glitterbeat records)

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
Une épidémie globale de nostalgie
Intervenants
  • journaliste pour RFI.
  • politologue, post-doctorante associée au CETOBaC (Centre d’Études Turques, Ottomanes, Balkaniques et Centrasiatiques).
  • Docteur en histoire et en sciences politiques, directeur d’études à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS)
  • correspondant diplomatique du Monde
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......