LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
30 septembre 2020, Stepanakert, Haut-Karabagh - une femme âgée se cache dans un sous-sol, converti en abri marge des conflits qui sévissent dans la région, auto-proclamée indépendante
Épisode 81 :

Haut-Karabakh : de l'escarmouche à la guerre ouverte ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Retour d'un travail documentaire portant sur le traitement des affaires liées au terrorisme en Tunisie. Puis un point sur l'escalade des tensions dans le Haut-Karabagh entre les forces de cette enclave séparatiste, soutenues par l'Arménie, et l'armée azéri, appuyée par le régime turc.

30 septembre 2020, Stepanakert, Haut-Karabagh - une femme âgée se cache dans un sous-sol, converti en abri marge des conflits qui sévissent dans la région, auto-proclamée indépendante
30 septembre 2020, Stepanakert, Haut-Karabagh - une femme âgée se cache dans un sous-sol, converti en abri marge des conflits qui sévissent dans la région, auto-proclamée indépendante Crédits : Hayk Baghdasaryan /PHOTOLURE/EPA/Newscom - Maxppp

Première partie - retour de Tunisie

Un entretien avec Christophe Cotteret, réalisateur de documentaires, notamment pour la RTBF, Arte ou TV5 Monde.

La Tunisie a formé un contingent important de djihadistes – on y compte 3000 Tunisiens pour 5000 européens, ayant rejoint les groupes en Syrie, en Irak, ou en Libye depuis 2011.

Aujourd’hui, la question de leur retour et de leur jugement par la justice se pose, comme en France ou en Belgique. Comment la justice peut-elle faire son travail lorsque les preuves sont à l’étranger, comment respecter la loi et un procès équitable quand les populations sont traumatisées par des attentats perpétrés sur son sol, ou quand s’exerce la pression sécuritaire ? Retour sur une enquête pour comprendre le fonctionnement de la justice tunisienne face à ces procès.

Une série de documentaires papiers publiés sur Inkyfada pendant l’été, à retrouver en ligne sur le site inkyfada.com.

Palais de justice de Tunis, Tunisie - image prise en 2008
Palais de justice de Tunis, Tunisie - image prise en 2008 Crédits : Dacoslett

Seconde partie - table ronde d'actualité internationale

Haut-Karabakh : de l'escarmouche à la guerre ouverte ?

La semaine dernière, c’est un vieux conflit qui s’est réveillé : celui qui sommeille à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

En effet, la région séparatiste du Haut-Karabagh, situé en Azerbaïdjan du point de vue du droit international, mais à majorité arménienne, est le théâtre d’un regain de violences depuis dimanche 27 septembre dont on peine à faire un bilan exact - mais qui a déjà fait des dizaines de victimes.

Et la mobilisation des réservistes de part et d’autre laisse penser que cette crise pourrait durer, d’autant qu'à la différence des accrochages ayant eu lieu sur le même territoire en 2016, de nouveaux acteurs semblent enclins à s’y engager - au premier rang desquels la Turquie, qui semble y ouvrir un nouveau front, après la Syrie et la Libye.

Quelle est la situation sur place ? Peut-on espérer un règlement du conflit ? Faut-il craindre une régionalisation – voire une internationalisation - du conflit ?

Et au-delà des affrontements actuels, pourquoi n’a-t-on jamais réussi à trouver une solution politique dans le Haut-Karabakh ?

Un entretien en compagnie de Gaïdz Minassian, journaliste au Monde, enseignant-chercheur à Sciences Po Paris, et Thorniké Gordadzé, également chercheur à Sciences Po Paris et ex-ministre géorgien de l'intégration européenne.

Le dessin de la semaine 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extrait sonore

- Prises de parole de Nikol Pachinian (Premier Ministre arménien) et du président d'Azerbaïdjan Ilkham Aliyev le 30 septembre dernier (Euronews, 30 septembre 2020)

Extrait musical

- « Liberta » de la chanteuse tunisienne Emel Mathlouthi (Label : Partisan records)

Chroniques
11H53
8 min
Le Tour du monde des idées
Le tour du monde des idées du vendredi 02 octobre 2020
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......