LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
13 novembre 2020, Amritsar, Inde - des paysans brûlent une effigie de Narendra Modi dans le cadre d'une manifestation contre la mise en place de réformes agricoles.

Narendra Modi à l’épreuve de la colère paysanne

58 min
À retrouver dans l'émission

Retour de Grèce, où la répression contre les migrants n'a de cesse d'augmenter sous l'administration Mitsotakis. Puis une discussion autour de Narendra Modi, Premier Ministre de l'Inde, dont le mandat semble troublé par le spectre de la colère sociale, aujourd'hui incarné par le mouvement paysan.

13 novembre 2020, Amritsar, Inde - des paysans brûlent une effigie de Narendra Modi dans le cadre d'une manifestation contre la mise en place de réformes agricoles.
13 novembre 2020, Amritsar, Inde - des paysans brûlent une effigie de Narendra Modi dans le cadre d'une manifestation contre la mise en place de réformes agricoles. Crédits : NARINDER NANU - AFP

Première partie - retour de Grèce

Depuis plusieurs mois, les garde-côtes turcs font état de canots de sauvetage en plastique, à la dérive, qui renvoient des migrants vers leurs rives. Selon toute vraisemblance, ce sont les autorités grecques qui utilisent depuis un certain temps cette technique du pushback, "repoussoir", en interceptant les embarcations, puis en déplaçant les personnes à bord dans des canots sans moteurs, pour les empêcher de rejoindre les côtes grecques. Une technique qui semble utilisée depuis longtemps, mais qui s’est intensifiée depuis le mois de mars, alors que la Turquie ouvrait ses frontières vers la Grèce, exerçant ainsi une pression sur l’Europe. Une technique également révélatrice du durcissement de la répression contre les migrants par le gouvernement de Kyriakos Mitsotakis, à la tête du parti de droite Nouvelle Démocratie, élu en juillet 2019 Premier Ministre de Grèce.

Avec Elisa Perrigueur, correspondante à Athènes pour Mediapart. Retrouvez ici les contributions d'Elisa Perrigueur pour Mediapart.

Des migrants débarquent sur l'île grecque de Lesbos, en février 2020. Les garde-côtes grecs sont, en 2020, plus durs avec les migrants, signe d'un raffermissement de la politique migratoire du pays.
Des migrants débarquent sur l'île grecque de Lesbos, en février 2020. Les garde-côtes grecs sont, en 2020, plus durs avec les migrants, signe d'un raffermissement de la politique migratoire du pays. Crédits : Aris Messinis/AFP - Getty

Seconde partie - table ronde d'actualité internationale

Narendra Modi à l’épreuve de la colère paysanne

Depuis plusieurs semaines, la colère sociale gronde en Inde, et ce dans différentes régions. Mais elle s’est encore exacerbée ces derniers jours depuis que des milliers de cultivateurs se sont mis à marcher sur New Dehli, dans le but de se faire entendre et dénoncer les réformes dans le secteur agricole décidées par le gouvernement de Narendra Modi.

Pour éviter les blocages autour de la capitale, les forces de polices ont usé de gaz lacrymogènes et de canons à eau, aggravant encore les tensions entre le monde paysan et les autorités fédérales.

Quel risque politique représentent ces mobilisations venues de cette Inde rurale pour le Premier Ministre indien ? D’ailleurs, en quoi ces récentes réformes agricoles posent-elles problème ?

Faut-il craindre un embrasement social dans un contexte de graves difficultés économiques, et même de récession historique, ainsi que de tensions communautaires récurrentes - et l'on pense ici aux violences d’il y a quelques mois autour d’une loi sur la naturalisation discriminante à l’égard des musulmans ?

Une discussion en compagnie de Christophe Jaffrelot, directeur de recherche au CERI – Sciences Po et au CNRS, spécialiste de l’Inde, et Catherine Bros, maître de conférences en économie à l’université Gustave Eiffel, spécialiste de l'économie du développement et de l'Inde, eaffiliée au laboratoire Dial de l'Institut de Recherche pour le Développement.

Référence sonore

  • Témoignage, en Inde, de deux agriculteurs s’insurgeant contre la nouvelle réforme agricole et manifestant à New Dehli (RT, 30 novembre 2020)

Références musicales

  • « Baglamades » de Ian Balzan Dorizas (Label : Believe Music)
  • « Ek Nagma » du chanteur indien Lifafa (Label : autoproduit)
Intervenants
  • correspondant diplomatique du Monde
  • Journaliste indépendante et illustratrice
  • Directeur de recherche au CERI-Sciences Po/CNRS et co-directeur de l'Observatoire franco-allemand de l'Indo-Pacifique
  • maître de conférences en économie à l’université Gustave Eiffel
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......