LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Réclamant une réforme agraire, des paysans colombiens bloquent la Panaméricaine dans le département du Cauca, juin 2016.
Épisode 3 :

Redistribuer la terre : une utopie ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Championne des inégalités agraires selon un rapport d'Oxfam, l'Amérique latine se distingue par l’ultra-concentration de ses terres. Le XXe siècle a connu de nombreuses tentatives infructueuses de réformes agraires. Pourquoi semble-t-il impossible d'y concevoir une répartition équitable des terres ?

Réclamant une réforme agraire, des paysans colombiens bloquent la Panaméricaine dans le département du Cauca, juin 2016.
Réclamant une réforme agraire, des paysans colombiens bloquent la Panaméricaine dans le département du Cauca, juin 2016. Crédits : LUIS ROBAYO - AFP

« L’Amérique latine est la région la plus inégalitaire du monde sur le plan de la répartition des terres ». C’est le constat effectué par l’organisation non gouvernementale Oxfam dans un rapport publié en 2016 décrivant une situation « d’extrême concentration des terres ». En Colombie par exemple, 70% des terres productives se concentrent dans 0,4% des exploitations du pays. Ce n’est pas mieux au Chili ou au Paraguay où 70% des terres sont accaparés par 1% des exploitations.

Des tentatives infructueuses

Tout au long du XXe siècle, sous la pression des petits paysans et de mouvements de révoltes divers, de nombreuses tentatives de réformes agraires ont vu le jour. De l’Argentine au Mexique en passant par le Nicaragua, le Pérou ou encore le Brésil, les gouvernements ont tenté de remédier à cette extrême inégalité dans la répartition des terres.

"Tout un tas de gouvernements militaires a repris le discours de la collectivisation soviétique en pensant comme les anciens prioritaires que les paysans ne constitueraient jamais une alternative crédible au développement." Michel Merlet

Et pourtant aujourd’hui – toujours selon le rapport Oxfam – on apprend que la concentration des terres en Amérique latine y est encore plus forte que dans les années 1960. Alors comment expliquer cet échec des réformes agraires et pourquoi semble-t-il impossible en Amérique latine de concevoir une répartition plus équitable des terres agricoles ? Qui pour défendre les petits paysans aujourd’hui marginalisés politiquement ? Comment empêcher que l’inégal accès à la terre soit le ferment de nouvelles guerres civiles ? 

Une émission préparée par Mélanie Chalandon et Corentin Mançois. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Extraits sonores :

- Averaldi Morais Souza, agriculteur et Edilvan Oliverira Dos Reis, militant du mouvement « Sans-Terre » au Brésil explique comment les terres sont pillées et spoliées (France 24, 3 juillet 2017) 

- Jesus Emilo Tuberquio, chef de la communauté San José de Apartado en Colombie, met en cause la politique du gouvernement colombien dans l’appropriation des terres par les multinationales (extrait du documentaire « Vends ta terre ou c’est ta veuve qui le fera » de Philippe Revelli)

- Extrait du reportage « Argentine : la réforme agraire est en marche » de Sophie Chapelle et Maxime Combes dans lequel une agricultrice revient sur les expropriations 

- Le 7 août dernier, Ivan Duque, le premier président de la République élu depuis la signature des accords de paix avec les ex-rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie, a été investi (France 24, 7 août 2018)

- Interviews de Violetta Chamorro et Moise Hassan, membre de la junte sandiniste (reportage de Jacques Grignon Dumoulin pour TF1, 26 juillet 1979, archive INA)

- "Cette terre nous appartient" – c’est le slogan d’un nouveau parti radical sud-africain, l’EFF qui encourage jour après jour des centaines de familles démunies à occuper des terres en friche. Leurs chefs portent des uniformes rouges (Arte reportage, 15 février 2019)

Extraits musicaux :

- Sólo estoy de paso (José Escobedo) de Pilo García (label : autoproduit)

- Amnesia total du groupe argentin La Delio Valdez (label : autorpoduit)

Pour aller plus loin :

- Fonds documentaire dynamique
sur la gouvernance des ressources de la planète : https://urldefense.proofpoint.com/v2/url?u=http-3A__www.agter.org&d=DwIDaQ&c=jf56gMFHA9A1eettUpoipKLct_qZijb5kHk_EL2OIXw&r=f2joLkO0uNgXmv3HDCdT4ZUabAWcSETgaS3zUrlD_FDEgEJCUnADzuQcLk_77L29&m=uu89hIBA2k6Isa8_WwsV0ZAQ0BfTe7QDrolP7PbXFlo&s=5jt7BnvajJieUIfrn21JunkbQ4WgH9of7t4nQk4afLU&e=.

- Dossier sur les réformes agraires : https://urldefense.proofpoint.com/v2/url?u=http-3A__www.agter.org_bdf_fr_thesaurus-5Fdossiers_motcle-2Ddossiers-2D19.html-23Onglet-5FChemins&d=DwIDaQ&c=jf56gMFHA9A1eettUpoipKLct_qZijb5kHk_EL2OIXw&r=f2joLkO0uNgXmv3HDCdT4ZUabAWcSETgaS3zUrlD_FDEgEJCUnADzuQcLk_77L29&m=uu89hIBA2k6Isa8_WwsV0ZAQ0BfTe7QDrolP7PbXFlo&s=NElwS_YvhVgKC62VxoX_S8O9GAfyN5rjBfFsaaMPHC0&e=

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
Taïwan : une dangereuse fenêtre d'opportunité politique pour soumettre l'île rebelle
Intervenants
  • ingénieur agronome, directeur de l'association AGTER.
  • professeur en science politique à l’Université de Lille et membre du CERAPS.
  • chercheuse associée au LAM, socioliogue du développement rural et spécialiste de la question foncière en Afrique australe.
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......