LE DIRECT

ACTUALITE INTERNATIONALE - Destitution du Président Lugo : coup institutionnel au Paraguay - en partenariat avec "Libération"

50 min
À retrouver dans l'émission

"Nous préparons une décision qui sera analysée aujourd'hui par les présidents : ce qui est en discussion est une suspension du Paraguay des organes du Mercosur ", a déclaré le 28 juin, Antonio Patriota , le ministre des Affaires étrangères brésilien, à la presse en marge du sommet de Mendoza.

Rappelons-nous. Il y a quelques jours, le président Paraguayen Fernando Lugo était évincé du pouvoir . Il avait été le premier président de gauche à être élu depuis plus de 60 ans, années durant lesquelles le Parti Colorado - le parti sur lequel Alfredo Stroessner avait appuyé sa dictature de 1954 à 1989 – avait totalement accaparé le pouvoir.

Et voilà que, quatre ans après son élection, il est mis sur la touche. En effet, 39 des 43 sénateurs, soit plus des 2/3 requis par la constitution, ont déclaré celui qu’on appelle « l’évêque des pauvres » coupable d’avoir « mal rempli ses fonctions ».

C’est donc son Vice-président, Frederico Franco , qui l’a remplacé lors d’une cérémonie au congrès d’Asunción.

Jusqu’où pourrait aller l’isolement du Paraguay ? Comment comprendre ce qu’on pourrait qualifier de « coup d’état institutionnel » ? Comment comprendre les tensions autour de la gestion des terres qui sont au cœur de cette destitution ?...

On en parle ce matin avec :

Renée Fregosi, Maître de conférences à l'Institut des Hautes Etudes d'Amérique Latine, politologue, spécialiste du Paraguay

Philippe Claude, cinéaste, auteur du documentaire Paraguay, une révolution par les urnes (Solferino Production, 2008)

Capucine Boidin , Maître de conférences à l'Institut des Hautes Etudes d'Amérique Latine, anthropologue spécialiste du Paraguay

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......