LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Actualité internationale - Etre médecin dans la Syrie d’aujourd’hui

50 min
À retrouver dans l'émission

Garance Le Caisne, Nathalie Georges et Jacques Bérès.
Garance Le Caisne, Nathalie Georges et Jacques Bérès. Crédits : Radio France

Cette semaine, une délégation de la région d'Alep était en visite en France, elle a rencontré des diplomates de l'Union européenne. Ahmad Azouz, le chef du conseil local de la ville d'Alep, leur a lancé: "Des dizaines d'écoles ont été détruites, les centrales électriques et les stations de pompage d'eau ont été endommagées, les hôpitaux sont ciblés par les bombardements et les chirurgiens opèrent avec des lampes frontales" , (…) "Des épidémies commencent à apparaître, comme la rougeole et la tuberculose et, pour la première fois depuis 1966, nous avons recensé un cas de décès à cause de la polio" .

Sans parler des armes chimiques face auxquelles les médecins sont particulièrement impuissants. Même si, l'Union des organisations syriennes de secours médicaux (UOSSM - qui regroupe des médecins à l'intérieur et à l'extérieur du pays), a fourni des tentes de décontamination et des masques à la ville, selon le Dr Abdellaziz, le médecin-chef d'Alep, les autorités locales ne disposent que de "seize masques protecteurs" et de "dix mille ampoules d'atropine" (un traitement antisarin) des moyens qui semblent dérisoires.

Nous allons nous intéresser ce matin à ces médecins qui, si souvent, sont des cibles privilégiés pour le régime de Bachar Al Assad. Que ce soit sur le front, dans les camps de réfugiés dans les pays voisins, ou même depuis l’extérieur du pays, comment organisent-ils le soutien sanitaire et médical au milieu du chaos syrien? Qui sont ces médecins? Comment travaillent-ils? Quel type de formations parviennent-ils à mettre en place et avec quels moyens?

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
Chronique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......