LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Actualité internationale - Les Balkans à l'épreuve de l'Union Européenne

52 min
À retrouver dans l'émission

M. Semo, G. Perio Valeiro, J-A Derens
M. Semo, G. Perio Valeiro, J-A Derens Crédits : Radio France

Depuis le sommet européen de Thessalonique en juin 2003, tous les pays des Balkans occidentaux ont une « vocation » à rejoindre l’Union Européene. Ils sont tous des candidats « potentiels » à l’intégration (c’est ce qu’indiquait la déclaration de Thessalonique du 21 juin 2003) à condition, bien sûr, de suivre la « feuille de route » de la Commission européenne. Presque 10 ans plus tard, quel bilan peut-on dresser ?

La Slovénie , elle, est membre de l’UE depuis 2004, mais suscite des inquiétudes notamment sur le volet financier. En effet, après Chypre, c’est désormais la Slovénie – touchée par une crise bancaire - qui effraie la zone euro ces dernières heures.

La Croatie , elle, sera membre à part entière le 1er juillet prochain et ce dimanche, les Croates se rendront aux urnes pour élire 12 eurodéputés.

La Serbie (comme la Macédoine et le Monténégro) estofficiellement candidate mais l’intégration achoppe encore sur de vieilles tensions héritées de la guerre – comme l’a montré l’échec, il y a quelques jours, de cet accord proposé sous l’égide de Bruxelles entre serbes et kosovars.

Ce que l’on voit, c’est que l’ensemble de la région est traversée par des crises multiples : économique d’abord avec une pauvreté rampante et un chômage endémique (45% de chômage en Bosnie Herzégovine, 17% en Serbie, presque 20% en Croatie...), sociale , mais aussi politique (à l’image du Monténégro qui vient de reconduire son président Vujanovic pour un 3ème mandat son rival, Miodrag Lekic, évoquant des résultats truqués et dénonçant un « coup d’Etat »).

Qu’est-ce que l’intégration – ou la non-intégration - a comme effet sur ces Balkans (en matière économique et en matière politique)?Qui a su tirer parti de l’intégration européenne? Qui peut encore l’espérer? Et d’ailleurs, l’espère-t-on toujours autant? On peut se poser la question tant l’adhésion ne semble pas garantir la stabilité économique escomptée?

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
Chronique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......