LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

ACTUALITE INTERNATIONALE - Les extrêmes-droites européennes dans le jeu démocratique

50 min
À retrouver dans l'émission

On parle ce matin des extrême-droites européennes …

Il y a quelques jours, au Pays-Bas, le Premier Ministre a présenté sa démission après l'échec des négociations budgétaires avec la formation xénophobe de Geert Wilders (le Parti de la Liberté – le PVV).

Dimanche prochain, les grecs iront voter et tout porte à croire que des candidats d’extrême-droite feront leur entrée au parlement. La crise financière et économique semble profiter à l'extrême droite de nombreux Grecs se sentent abandonnés par les partis traditionnels et se tournent vers le Laos (l’Alerte populaire orthodoxe) ou « L'Aube dorée » (un parti néonazi qui promet de "nettoyer" le pays de ses immigrés).

Et puis on pense aussi à l’Autriche où le Parti de la liberté de Jorg Heider s’était fait une place au gouvernement après son score aux législative de 1999 (27 % des suffrages, juste derrière les sociaux-démocrates).

On pense au Danemark où, de 2001 à 2011, le Parti populaire danois est resté un partenaire de la coalition gouvernementale formée avec le gouvernement de droite…

On pense à la Hongrie où le parti nationaliste Jobbik a fait son entrée au parlement en avril 2010…

Du côté de l’Allemagne , le Parti national-démocrate (Parti d’extrême droite) a obtenu seulement 1,8 % des voix aux législatives de 2009 mais il s’est bien implanté dans les régions sinistrées d’ex-Allemagne de l’Est où il dispose de sièges dans deux parlements régionaux. Quel résultat feront-ils aux législatives prévues l’année prochaine !

Comment ces extrêmes-droites européennes se fondent-elles dans le jeu démocratique ? Quel est l’avenir de ces partis populistes de droite ? Sont-ils amenés à avoir de plus en plus de place dans les pouvoirs exécutifs des pays de l’union ? Ou, au contraire, sont-ils condamnés à rester des partis d’opposition tant leurs accessions à des responsabilités gouvernementale les fragilisent ?... d’ailleurs par quel mécanisme ces partis se retrouvent-ils affaiblis par le pouvoir ?!...

On en parle ce matin avec :

  • Marc Sémo , Grand reporter pour Liberation, Reponsable des pages Monde

  • Solveig Gram-Jensen , journaliste pour PressEurop et Courrier International, Correspondante pour le Jylland Posten (Danemark)

  • Karen Lajon , journaliste au JDD, auteur d’un reportage sur la montée de L'Aube Dorée en Grèce.

  • Patrick Moreau , politologue au CNRS de Strasbourg, auteur de De Jorg Haider à Heinz Christian Strache - L'extrême droite européenne à l'assaut du pouvoir (Cerf, 2012)

Retrouvez également Le Retour... d'Italie, Grande Bretagne et Hong Kong a vec Hervé Martin Delpierre , journaliste, au sujet de son documentaire "Sport, Mafia et Corruption" qui sera diffusé sur Arte le 8 mai 2012 à 20h35.

Intervenants
  • grand reporter au JDD, membre du comité de soutien pour la libération des journalistes otages en Syrie
  • correspondant diplomatique du Monde
  • chercheur au CNRS (Laboratoire Dynamiques européennes de l’université de Strasbourg)
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......